Texas Is The Reason

Do You Know Who You Are ?

Do You Know Who You Are ?

 Label :     Revelation 
 Sortie :    mardi 30 avril 1996 
 Format :  Album / CD  Vinyle  K7 Audio   

Malheureusement, aujourd'hui, le terme emo est complètement déformé, perverti par les modes et les courants vestimentaires, qui en font un mouvement porteur pour les industries de disques, les boutiques de fringues pour kids et les radios qui sont de connivences. Si bien que ceux qui se revendiquent emo ne sont que des pantins de MTV, ridicules, consternant par leur absence de principes et de conviction, et surtout affligeant de par leur pauvreté d'esprit d'indépendance.
Pour savoir donc ce que signifie réellement le style emo, rien de mieux que de revenir aux sources. Et de se pencher sur un des groupes référence du mouvement : Texas Is The Reason. Au-delà d'être un super-groupe en devenir (on notera la présence au sein du combo de futur New End Original mais surtout Jet To Brazil, un autre cador de l'emo), la formation posa les bases d'un mouvement qui finalement fut bien éphémère lorsqu'on voit à quel point il a été déformé, repris par les journalistes et les majors.
Ce seul et unique album, rentré depuis dans la légende, pose donc les bases du genre : on y retrouve, et sans aucune faute de goût, des titres mêlant habilement une dynamique et un flow hardcore (la basse et les guitares tapent et sonnent très sec) avec une sensibilité, non pas pop, mais simplement exacerbée. Texas Is The Reason n'hésite pas à faire parler son goût pour les mélodies immédiates, ne s'embarrassant guère d'une pudeur virile, qui était pourtant la règle dans le milieu hardcore. Ça hurle, ça crie, ça s'arrache la gorge mais uniquement pour livrer, vite et efficacement, quelques douleurs, quelques tremolos ou quelques poésies, qui viennent là, comme cela, à la débotté.
Le résultat est envoûtant : cet album, typique du style emo, dans ce qu'il a de plus authentique, de plus sincère, est peut-être la meilleure définition de la jeunesse. La voix de Garret Klahn peut passer du langoureux à l'éraillée sans accroche. Elle permet de détailler une palette d'émotions qui seront reprises et soulignées par un rythme clair, des riffs incisifs et sans cesse rebondissants. Furieuses, mais incapables de se détacher d'une certaine douceur réconfortante, les chansons de Texas Is The Reason, gonflées comme jamais, expriment un malaise typiquement adolescent : rebelle et poétique à la fois.
"Do You Know Who You Are ?" (le titre est basé sur les supposées dernières paroles entendues par John Lennon avant d'être assassiné par Chapman) sera un des sommets de 1996, et s'inscrivit d'entrée parmi les sommets de l'emo, au sens donné par Sunny Day Real Estate deux ans auparavant. Mais ce sera aussi le seul de Texas Is The Reason qui se sépare peu de temps après.
Dommage, dommage...


Très bon   16/20
par Vic


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
1006 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Si je vous dis beauté féminine vous me répondez ?


Elysian Fields
Emily Haines
Emiliana Torrini
PJ Harvey
Mazzy Star
Blonde Redhead
Cat Power
Peaches