The National

Cherry Tree

Cherry Tree

 Label :     Talitres 
 Sortie :    mai 2004 
 Format :  Mini Album / CD   

The National signe un EP dans lequel la volupté est à l'honneur avec Cherry Tree. La puissance visuelle du quintette évoque en effet une soirée fastueuse mais décadente, l'une de ces fêtes privilégiées dignes de romans de Francis Scott Fitzgerald où regorgent bien sûr le le luxe et l'élitisme ("Wasp Nest"), l'alcool, avec les guitares enivrantes de "All The Wine", et les rapports de séduction, dans le très beau "All Dolled Up In Straps", magnifié par le violon et le piano.
Cet EP marque la première collaboration de The National avec le précieux Padma Newsome. L'usage des cordes souligne ainsi la sensualité de leur son, en particulier sur l'apothéose "Cherry Tree" dont la montée en puissance est envoûtante.
A la fin de la soirée, les relations se défont, la rupture est imminente ("About Today") et c'est bien de trahison, comme dans Gatsby Le Magnifique, dont il est question dans la version enflammée de "Murder Me Rachael" en black session, où Matt Berninger hurle sa colère.
A l'inverse, l'EP s'achève sur la douceur d'un morceau acoustique : "I Don't Mind", qui laisse rêveur.
Un coup de maître ou chaque parole fait mouche et où chaque note fait l'effet d'un coup de pinceau pour aboutir à une fresque pertinente et d'une grande beauté. The National ou les héritiers musicaux de la Génération Perdue...


Exceptionnel ! !   19/20
par Lady Godiva


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
251 invités et 3 membres
Pab
Climbatize
X_Lok
Au hasard Balthazar
Sondages
Selon vous, quel intérêt les side-projects offrent-ils au rock indé ?