Mick Harvey

Two Of Diamonds

Two Of Diamonds

 Label :     Mute 
 Sortie :    lundi 23 avril 2007 
 Format :  Album / CD   

Mick Harvey nous revient avec un second album personnel, dans la droite lignée de One Man's Treasure, le membre des Bad Seed garde les mêmes sonorités que sur son précédent disque, folk, country, blues et rock sombre. Pour l'aider à écrire son album Mick Harvey a encore fait appel à ses amis et a aussi effectué quelques belles reprises. L'album commence sur les superbes accords de guitare de "Photograph", écrit par Chris Bailey, ont remarque tout de suite que Mick Harvey n'a rien perdu de sa voix et de sa faculté à s'approprier les chansons. Vient ensuite "I Don't Want on My Mind", reprise du chanteur soul Bill Withers, le titre est parcourut par une rythmique basse-batterie répétitive et très sombre sur laquelle vient s'ajouter une guitare électrique plus clair et des petites touches d'orgue. "Sad Dark Eyes" ensuite est composé comme une musique de western digne d'Ennio Morricone, avec de grandes envolées lyriques. Encore une reprise pour "Here I Am" de Emmylou Harris, plus calme la chanson, bercée par des cœurs sensuels avec un orgue prédominant tranche avec les autres morceaux au profit d'une bien belle ballade. "Blue Arrows" qui suit est cette fois une composition de Mick Harvey lui-même, le titre n'a rien à envier aux morceaux de ses pairs, un piano très chaloupé et léger berce encore une jolie ballade. "No Doubt" est une petite déception, le morceau est moins entraînant et Mick accentue un peu trop les syllabes. L'australien se reprend sur "Everythings is Fixed" encore un très bon morceau, plus bluegrass qui joue sur les hachement de guitare et les envolés de l'orgue. "A Walk On A Wild Side" et "Little Star" une autre de ses compositions, montrent combien Mick Harvey sait nous charmer avec sa voix. Plus rock "Slow Motion Movie Star" est titre composé par une autre Harvey en la personne de Polly Jean, très efficace le morceau dynamise l'album. Une autre reprise assez étonnante car il s'agit de "Out Of Time Man" de la Mano Negra, égaye l'album malgré l'étrangeté de la chose, Mick Harvey s'en tire à bon compte avec cette reprise très légère. C'est " Home Is Far From Here" qui fermera l'album sur des airs de ballades sombres et de western, Mick Harvey chevauche loin vers l'ouest couchant alors que le générique de fin annonce la fin d'un film de Sergio Leone.

Ce Two Of Diamonds est un bel album éclectique mais globalement homogène pour Mick Harvey.


Parfait   17/20
par X_Keyser José


 Moyenne 16.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 08 juillet 2007 à 00 h 00

Mick Harvey, la tête pensante des Bad Seeds, âme damnée de Nick Cave depuis le Birthday Party, revient avec un nouvel album, Two Of Diamonds.
Le line up se compose de Mick Harvey (chant, guitares acoustique et électrique), de James Johnston (guitare électrique, orgue), leader de Gallon Drunk et membre depuis peu des Bad Seeds (il remplace Blixa Bargeld), de Rosie Westbrook (contrebasse) et de Thomas Wydler (batterie), membre des Bad Seeds.
Cet album plaira aux amateurs de Nick Cave And The Bad Seeds, même si les ambiances qui s'en dégagent sont moins riches et variées. Le timbre de voix de Mick Harvey, bien que très grave lui aussi, se distingue de celui de Nick Cave.
Un album assez influencé par le blues (tout comme les Bad Seeds), où l'on regrettera l'absence de morceau-phare tranchant sur les autres, et une certaine tendance à la répétitivité. Notons la curieuse reprise de la Mano Negra, le classique "Out Of Time Man", que Mick Harvey réussit parfaitement à s'approprier.
Bon   15/20







Recherche avancée
En ligne
177 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Où habitez vous ?