Logh

North

North

 Label :     Bad Taste 
 Sortie :    lundi 09 avril 2007 
 Format :  Album / CD   

Un album de Logh est sans doute, reconnaissable entre mille, c'est que l'identité du groupe est très marquée et particulière. Avec North les Suédois continue leur chemin, sans changer grand-chose, ils évoluent pourtant à petit pas, une évolution vers le sommet de leur art qui ne semble rencontrer aucun obstacle. Car North est comme tout leurs précédents albums plus que parfait, il est en fait terriblement envoûtant, capable de pondre de grands titres avec presque rien, il faut souligner la voix de Mattias Fridberg qui génère une grande partie de l'identité du groupe et puis ce son aussi entre post-rock et pop-song, avec tout cela North propose encore de grands titres, des tubes qui passeront l'année sans grande reconnaissance, mais qu'importe Logh est habitué à cet état des choses, quelque part leur musique n'est pas faite pour réveiller les foules, c'est plutôt une musique intimiste et les grandes envolés musicales servent à communiquer leur rage teintée d'une certaine lassitude sur l'état des choses ici bas. De cet album on retiendra le développement du piano sur certains titres; "Saturday Nightmares", "Thieves in the Palace", un instrument qui prend beaucoup plus de poids sur cet album que sur les précédents. On retiendra aussi la beauté effarante de chansons comme "Death To My Hometown" et "Weather Island" aux air d'Elliott Smith. On restera aussi contemplatif devant les grandes envolés que sont "The Invitation", "All The Trees" et "The Black Box", j'oublie certains titres mais rien n'est de trop dans ce magnifique album d'un groupe comme il y en a peu, à la fois simple mais terriblement concret dans ce qu'il provoque chez son auditeur.


Excellent !   18/20
par X_Keyser José


 Moyenne 15.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 18 juin 2007 à 21 h 31

Les quatre musiciens de Logh emmenés par leur chanteur et compositeur Mattias Friberg ont mis un an pour composer North mais nouveauté de l'album, ils sont six musiciens à rejoindre le collectif d'origine suédoise.
Pour autant cet album n'en ai pas plus riche car Logh poursuit sa route dans la lignée d'un post rock minimaliste. Cette route est décidemment suédoise dans le sens ou elle est monotone et droite car Logh produit ici un album dont les chansons sont semblables les unes aux autres pour quel résultat : un ennui de 22 minutes. L'un des avantages d'une route suédoise (comme on se l'imagine) est d'être un peu triste (avec un temps nuageux et froid) et Logh réussit avec North de magnifiques chansons mélancoliques. Mais Logh nous affuble aussi de chansons qui sont à la frontière d'une pop de moyenne qualité avec "All The Trees" ou "Thieves In The Palace" qui donnent à North cet ennui.
Finalement North avait de l'ambition avec l'arrivée de nouveaux musiciens pour finalement produire un album ennuyeux, sans ambition mais surtout inégal car certaines chansons valent le détour.
Correct   12/20







Recherche avancée
En ligne
93 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Levé du mauvais pied, je suis plutôt "réac'n roll" : Ras-le-bol...