The Psychedelic Furs

The Psychedelic Furs

The Psychedelic Furs

 Label :     Columbia 
 Sortie :    1980 
 Format :  Album / CD  K7 Audio   

Ce n'est que 3 ans après leurs débuts que les Psychedelic Furs réalisent enfin leur premier album. The Psychedelic Furs célèbre en grande pompe l'entrée de ces londoniens dans le peloton de tête de la vague post-punk glacée qui s'abattait alors principalement sur l'Angleterre. A noter que l'album est produit par Steve Lillywhite, futur producteur de la bande à Bono.
Dès le premier titre de cet album éponyme, "India", l'originalité des Psychedelic Furs par rapport à leurs contemporains éclate au grand jour. Déjà, rien que la voix de Richard Butler: une sorte de David Bowie qui aurait fumé 6 paquets de clops par jour depuis ses 11 ans et demi, chantant (beuglant ?) à la façon de John Lydon période Sex Pistols, parfois jusqu'à l'essouflement. La musique elle, après 2 min de guitares cristallines du meilleur effet et des claviers aériens dignes du meilleur de Durruti Column, démarre en trombe sur une rythmique implacable où l'on sent un léger héritage krautrock poindre à l'horizon. Mais le plus étonnant, c'est ce saxo tenu par Duncan Kilburn. Instrument que l'on entend quand même rarement dans les formations post-punk et qui est un mis un peu plus à l'honneur dans la superbe ballade mélancolique qui suit "Sister Europe".
A défaut d'être des compositeurs géniaux, les Psychedelic Furs savent imprimer dans leurs chansons une ambiance unique. Froide, martiale fleurtant parfois il est vrai avec la formule appliquée mais terriblement attirante pour peu que l'on y consente quelques efforts. Parce qu'à dire vrai, une première écoute peut s'avérer difficile. J'irai même jusqu'à vous déconseiller une première écoute directe et complète de The Psychedelic Furs. Non, il faut y aller par accoups. Faire des pauses. Sans ça, vous risquez de trouver l'ensemble plutôt indigeste, et vous passeriez à côté des perles que sont "We Love you", "Fall" ou "Wedding Song", un des premiers morceaux hip-hop joués par un groupe issu du punk.
The Psychedelic Furs marque la naissance discographique d'un groupe important de l'ère post-punk, et ce malgré son relatif anonymat dans lequel il a été plongé aujourd'hui. Leur musique, ici dans son état le plus primaire et proche de leur set live, est assez difficile d'accès mais mérite que l'on s'y intéresse de plus près. Ce n'est certes pas encore le chef-d'oeuvre spectorien de Forever Now mais c'est un beau premier essai en passe d'être transformé par la suite.


Bon   15/20
par Sirius


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
111 invités et 3 membres
OLivier
Pab
Sonic Damo
Au hasard Balthazar
Sondages
Combien dépensez vous par mois pour vos disques