Daughters

Hell Songs

Hell Songs

 Label :     Hydra Head 
 Sortie :    mardi 08 août 2006 
 Format :  Album / CD   

Ah ! Voici enfin le second album des fous furieux de Daughters, celui qui officialise leur entrée dans la cour des grands du hardcore avec cette signature chez Hydra Head Records !

Et très vite, c'est la surprise: Daughters prend le contre-pied total de ce que l'on pouvait attendre d'eux ! Certes, l'influence de Converge est toujours présente ainsi que celle de Dillinger Escape Plan, mais les cinq frappés vous nous offrir quelque chose de radicalement différent. Ici, ce n'est plus simplement un hardcore aussi barré aussi violent soit-il qui nous est proposé, mais un rock (toujours aussi déjanté, c'est clair), mais intégrant une multitude d'aspect complètement noise ou même grind. Une sorte de croisement improbable et intriguant entre Converge, Arab On Radar (clairement !) et même un petit peu de Lightning Bolt par-ci par-là, rien que ça.

Canada Songs était vraiment un bon album, d'une fureur impressionnante et croulant sous une énergie salvatrice. Pour Hell Songs, la fureur est plus maîtrisée mais l'énergie est toujours la même: le chant est étonnament plus posé, se détachant ainsi de celui de Jacob Bannon, et imposant dorénavant des titres qui ne sont plus forcément braillés à l'extrême.

Mais attention, que l'on ne s'y trompe pas ! Hell Songs est un de ces albums bien furieux et complètement déjanté prônant une éthique de morceaux se déroulant à 200 à l'heure (et je suis en-dessous de la réalité), multipliant les changements de rythme, les riffs acérés et bien stridents assis sur une basse vrombissante et une batterie chaotique. Chaque morceau est un hymne à la folie destructrice: ils partent dans tous les sens, les guitares deviennent complètement épileptiques jusqu'à se faire bruitistes. Encore une fois, rien ne semble en mesure de se mettre en travers de leur chemin tant la puissance et la folie que le groupe de Providence dégage sont impressionnantes et littéralement assommantes ! Et, nouveauté de taille: Daughters publie ici ses tout premiers morceaux dépassant les deux minutes: il y en a 4 dont un qui atteint les six minutes tout pile; une prestation monumentale pour le combo !

Ce second album était attendu tant Canada Songs avait permis aux Américains de jouer beaucoup plus qu'un rôle de figuration dans le paysage hardcore. Daughters s'est enrichi, a digéré le succès de leur premier opus pour apporter un nouveau son, de nouvelles dynamiques et de nouvelles aspirations à leur second effort. Ils auraient pu accoucher d'un Canada Songs II, mais ils semblent n'avoir que faire de jouer la même chose... Alors, Daughters a fait le bon choix, diversifier son répertoire et accroître ses compétences, et enregistrer Hell Songs: l'album que Converge et Arab On Radar auraient pu enfanter ensemble...


Excellent !   18/20
par X_Jpbowersock


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
68 invités et 2 membres
Dale
Zebulon
Au hasard Balthazar
Sondages
Tu as le droit d'effectuer un seul voyage spatio-temporel, où est-ce que tu vas ?