Amen Ra

Mass III

Mass III

 Label :     Hypertension 
 Sortie :    jeudi 23 février 2006 
 Format :  Album / CD   

Après quelques splits, démos et un premier album, Amen Ra réapparaît avec un Mass III que l'on peut, malgré ses quatre titres, considérer comme un nouvel album du fait de la longueur des 4 fragments. Après une série impressionnante de concerts soutenus en Belgique mais aussi en France et en Angleterre, Amen Ra traduit ici sa folle créativité et sa soif de production. Régulièrement comparé au démiurge Neurosis et aux révoltés de Botch, le groupe belge parvient néanmoins à laisser sa véritable empreinte et projette un univers que l'on pourrait qualifier d'unique.

En perpétuelles évolutions et remises en questions depuis ses débuts finalement récents, Amen Ra poursuit ici ses escapades ténébreuses, sombres et d'une lourdeur presque étouffante.
"The Pain It Is Shapelles" démontre d'emblée l'attirance qu'a la formation pour la souffrance et dénote par la même occasion que son inspiration première ressort d'un monde sinistre et angoissant. Il s'agit ici de la plus longue piste, dépassant les dix minutes, où le post-rock enfile sa tenue teintée de metal et cogne régulièrement après une série de passages plus paisibles mais certainement pas dénudés d'une envahissante angoisse.
"Nemelendelle" prolonge alors ce mouvement caverneux sublimé par une voix ensanglantée, à bout de forces et en léger retrait afin de maintenir l'audience dans les ascenseurs affolés par les instruments. C'est par cette ambiance pesante, lourde et entêtante, prenante et lente à la fois, que Amen Ra construit son édifice.
"Am Kreuz" est sans conteste le titre le plus sensationnel proposé par le groupe, insérant même une voix féminine sur son parcours chaotique afin d'apaiser et de contraster l'ensemble, rendant finalement le résultat plus que jamais perturbant.
Jamais la violence et l'émotion n'ont été si proches. Extraordinaire.
"Le Fils Des faux" se charge de clôturer Mass III avec ses sept minutes et se range clairement comme le titre le plus calme et le moins oppressant de la plaque.

Une fois de plus, Amen Ra atteint un palier supplémentaire en perfectionnant son style dans un esprit de créativité et de renouvellement. Doit-on encore se demander si l'on tient ici ce qui se fait de mieux dans le genre en Belgique voire en Europe ?


Parfait   17/20
par X_Cosmonaut


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
402 invités et 1 membre :
Pab
Au hasard Balthazar
Sondages
Fermez les yeux, je vous dis "Musique", vous voyez :