Erik Truffaz

The Walk Of The Giant Turtle

The Walk Of The Giant Turtle

 Label :     Blue Note 
 Sortie :    lundi 31 mars 2003 
 Format :  Album / CD   

The Walk Of The Giant Turtle est certainement l'album le plus 'rock' de la discographie d'Erik Truffaz. Accompagné cette fois-ci du claviériste au Fender Rhodes Patrick Muller, du bassiste Marcello Giuliani et du batteur Marc Erbetta, Truffaz n'a pris qu'une semaine pour mettre en boîte ce disque, dans la plus pure tradition de l'improvisation jazz.

Comme pour ses précédents efforts, Truffaz brouille les pistes de son évolution musicale tout au long des 10 plages qui composent The Walk Of The Giant turtle, comme si le trompettiste cherchait perpétuellement à repousser les limites de son imagination. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il n'en manque pas.

Des lignes de basse distordues à souhait dans "Next Door" appellent plus à des références du type Led Zep voire Deep Purple sans la voix que du Miles. Sur les deux "Scody Part", Truffaz part dans une direction opposée en entraînant son instrument dans des rythmiques electro très dancefloor qu'on croirait sorties d'un bon Daft Punk tranquille. Ailleurs, il se laisse aller aux sons lancinants de jazz-ballades hypnotiques comme dans la chanson titre de ce Walk Of The Giant Turtle ou encore dans du rock progressif et décérébré comme dans la superbe pièce "Seven Skies".

C'est donc un monde très dense dans lequel Truffaz vous invite encore, sans jamais perdre de vue le risque de se perdre en chemin. Car tout le brio de cet album unique est de faire voyager l'auditeur de Lausanne à Los Angeles sans escale et sans ennui. Grace à ses légendaires phrases de trompette jouées avec ou sans sourdine, Erik Truffaz donne une véritable leçon de virtuosité modeste (antynomie quand tu nous tiens...) pour créer le lien entre ses univers, aussi éloignés soient-ils. Ainsi, même si quelques plages paraissent fades vues d'avion, la tortue géante saura toujours nous les faire oublier. Encore un pari osé et réussi pour Truffaz.


Très bon   16/20
par Sinoc


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
91 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Finalement, au vu des projets nés après leur désunion, vous êtes très content qu'ils aient splité:


At The Drive-In
Atari Teenage Riot
Big Black
Black Flag
Diabologum
Faith No More
Fu Manchu
The God Machine
The Murder City Devils
Refused