The Apartments

A Life Full Of Farewells

A Life Full Of Farewells

 Label :     Hot 
 Sortie :    mardi 23 mai 1995 
 Format :  Album / CD   

Chaque disque de The Apartments est une grande découverte. Quand débarque A Life Full Of Farewells, premier constat : le rythme s'accélère. Je m'explique. Le groupe s'est formé en 1978, premier album en 1985, le deuxième sept ans plus tard. Deux albums sorti de nulle part qui avaient fait de Peter Walsh un des plus grands mystères de la pop. On aurait tendance à penser que des albums comme ceux-ci on n'en sort qu'un dans sa vie, mais troisième album et troisième coup de génie époustouflant. Alors quand ce super héros de la pop revient, il est bien difficile de bouder son plaisir.
The Apartments c'est avant tout des qualités d'auteur, on nous y chante des eldorados perdus, des histoires personnelles mais si bien contées qu'elles en deviennent universelles. C'est ensuite un arrangement parfait, ces gars-là ne semblent pas savoir donner dans la médiocrité. Des ambiances très intimistes : guitare acoustique, arrangements soyeux, mélodies fluides et somptueuses. Là où les deux précédents peuvent paraître très sombres, celui-là s'expose en pleine lumière et en est tout aussi passionnant. Ne comptez pas sur moi pour vous dire lequel est le meilleur, tous leurs albums, quand on y a goûté, on ne peut plus vivre sans. En cherchant bien, on peut dénicher une édition limitée avec en bonus des extraits du tout premier single qui a maintenant pas loin de 30 ans, du bon aussi.
En atteignant les plus hauts sommets imaginables, The Apartments est devenu un des groupes majeurs (même si toujours trop confidentiel) de la pop. Un groupe touchant, passionnant, sans lequel toute discothèque serait imparfaite.


Exceptionnel ! !   19/20
par Mozz


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
323 invités et 1 membre :
Nelson
Au hasard Balthazar
Sondages
Les Pochettes de disques, elles vous font quel effet ?