The Apartments

Drift

Drift

 Label :     Rough Trade 
 Sortie :    1993 
 Format :  Album / CD   

Le premier album de The Apartments était déjà un disque d'une qualité rare, mais ce second, Drift, est encore meilleur. Il aura fallu attendre sept ans pour qu'une suite soit donnée à The Evening Visit. Qu'a fait Peter Milton Walsh pendant tout ce temps ? Je n'en sais franchement rien. Comment aborder ce disque ? Soit on sort l'artillerie lourde avec tout plein de superlatifs, soit on déclare qu'on doit chroniquer l'inchronicable et qu'aucune analyse, même la plus complexe, ne décrira pas l'intégralité de cet album. On pourrait expliquer pendant des heures ce songwriting complexe et exigeant, parler aussi longtemps des arrangements somptueux, ou tout simplement dire qu'une telle classe ne se retrouve que sur très peu de disque. Les plus fous diront que rien ne s'est vu d'aussi beau depuis le premier The Apartments, ils n'auront peut-être pas tort.
Drift est une collection de perles inclassables et intemporelles dont chacune a de quoi dégoûter toute la concurrence. Ce sont les chansons de la dernière énergie, oscillant entre romantisme noir et chanson apaisée, c'est le meilleur du groupe qui est lâché dans ce disque. Pas grand monde ne l'a écouté, tant pis pour eux. En 1993 Peter Milton-Walsh ressort de l'oubli dans lequel trop de monde l'avait laissé, et prouve qu'il est bien vivant, et encore capable d'en découdre. Mais le succès ne viendra toujours pas, ce qui accroîtra encore sa réputation de loser magnifique. Et vous savez le plus fort ?!! The Apartments sortira encore des albums du même calibre.

21/20. Jugez-en par vous-même.


Intemporel ! ! !   20/20
par Mozz


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
128 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Parmis ces biopics musicaux, lequel préferez vous ?