Final Fantasy

Has A Good Home

Has A Good Home

 Label :     Tomlab 
 Sortie :    mercredi 08 juin 2005 
 Format :  Album / CD   

Je ne vais pas y aller par quatre chemins, Has A Good Home est une très bonne surprise d'autant plus que je l'ai découvert par hasard. Owen Pallet, connu pour avoir fait des arrangements pour The Hidden Cameras, The Constantines, Gentleman Reg et The Arcade Fire, ou pour avoir jouer avec eux, s'offre un premier disque exquis sous le doux nom de Final Fantasy.

Une comparaison avec Andrew Bird nous effleure l'esprit dès les premières chansons, surtout avec "This Is The Dream Of Win & Regine". Mais c'est en prolongeant notre écoute que l'on remarque que ce rapprochement est inapproprié. Certes, l'ancien membres de des Mouches a un peu la même voix, sa musique, essentiellement faite de violon, est tout aussi virevoltante et excentrique (voire plus). Cependant, cet album dégage bien autre chose...

Le violoniste réussit à nous charmer dès le premier titre. Cette introduction légère et délicate nous promet un long moment de raffinement musical... Elle s'enchaîne directement sur un titre plus orchestral, accompagné d'une ligne de violon sautillante, mais aussi agrémenté de cuivres, d'une rythmique entraînante et de quelques effets electro. Pallet ne perd pas de temps non plus pour imposer sa voix sur des textes poétiques bien écrits.

Dès lors, chaque nouvelle chanson nous surprend davantage et laisse entrevoir un peu plus l'univers de ce virtuose. Tantôt minimaliste, tantôt réalisée de dizaines de pistes, chaque composition est intrépide et nous réjouit toujours plus. Final Fantasy ne semble jamais épuiser toute les possibilités de son instrument qu'il sample, joue frénétiquement ou fait s'envoler doucement ...
Ainsi, "Your Light Is Send" est faite entièrement de pizzicati paisibles alors que "Furniture" fanfaronne dans un registre plus pop et "Adventure.exe" est accompagnée d'une seule guitare. Certains morceaux se détachent du lot comme "An Arrow In The Side Of Final Fantasy" ou "The CN Tower Belongs To The Dead", très folkloriques, baroques où les riffs de violon se mélangent à de l'electro. Cet homme semble tout savoir faire et le faire bien...

C'est sur "That's When The Audience Died", où on assiste à une véritable démonstration de créativité, d'un goût immodéré pour une musique qui sait toucher, d'une association parfaite des instruments. On se laisse bercer par ce morceau, qui est sans aucun doute un des meilleurs de l'album, où violons, cor, guitare sont en harmonie, même lors d'un solo de violon déconcertant...
Dans un autre registre, "Took You Two Years To Win My Heart" est tout aussi sublime. Emouvante, mélancolique, à fleur de peau, on se laisse porter par la voix de Pallet, fluette et fragile. Il montre ainsi qu'il sait aussi de temps à autre calmer son entrain en ouvrant quelques brèches nostalgiques... Ce titre est la plus belle de ces fêlures.

Owen Pallet, compositeur virtuose ne semble ne jamais être en panne d'inspiration et mêle à merveille chansonnette pizzicato, ballade pop, sonorité electro. Il fait de Has A Good Home, un disque multicolore au charme fou, gracieux et doux...


Excellent !   18/20
par TiComo La Fuera


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
281 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans la série "C'est (devenu) trop chiant, ne me parlez plus d'eux!", vous désignez:


The Arcade Fire
Arctic Monkeys
Baby Shambles
Clap Your Hands Say Yeah !
Dionysos
I Am X
Interpol
Mogwai
Placebo
Radiohead