Yeah Yeah Yeahs

Tell Me What Rockers To Swallow

Tell Me What Rockers To Swallow

 Label :     Interscope 
 Sortie :    lundi 15 novembre 2004 
 Format :  Live / DVD   

Le 17 mars 2004, Yeah Yeah Yeahs prenait d'assaut pour la seconde nuit de suite le Fillmore de San Francisco...
Karen O soulève les foules dans sa caricature de rock-star pleine de bonne humeur et d'auto-dérision, robe ridicule et maltraitance envers tout ce qui est alimentaire à l'appui. Nick Zinner est lui un petit farfadet bruitiste discret logé à droite de la scène. Son attitude shoegaze érige un jeu post-rock grungy lourd et sale d'un bout à l'autre du set, ne manquant de soumettre à son auditoire quelques pains bien placés. Le son est d'autant plus sympa à écouter que Alan Moulder est aux commandes du mixage du concert pour sa retranscription sur support DvD... Brian Chase est sans aucun doute le plus impressionnant musicalement parlant. Sa posture de chef d'orchestre discret est d'autant plus appréciable que, au même titre que sa collègue, sa fraîcheur et sa bonne humeur émanent à chaque instant. Il est très agréable de contempler son jeu aisé, sobre et efficace à mi-chemin du rock et du jazz : on croise de moins en moins de batteurs rock avec une prise tambour de nos jours... c'est ici irrésistible à redécouvrir.
De la fraîche ouverture "Y-Control" à la berceuse névrosée à la Julie Doiron "Modern Romance" en passant par ... ou une version speed du fameux disco-trash "Date With The Night>... on a le droit à une bonne setlist qui transpire bien mouvementé, avec pas mal de neuf en prime : "Rockers To Swallow", "Down Boy", "Modern Things", "Cheated Heart", "Poor Song" (+ "10x10" et "Sealings" dans les bonus) ... sont autant de titres dans la lignée des EPs et de Fever To Tell.
Question bonus, le DvD propose un tiers du concert de la veille sur cette même scène du Fillmore, avec "Black Tongue" et "Miles Away" en doublons mais compensé par le spectacle que nous offre encore une fois la chanteuse agitée. A ceci s'ajoute un petit docu sur la tournée au Japon, un sur le public avant-pendant-après le concert, les clips des quatre singles de Fever To Tell (dont l'excellent "Y-Control" par Spike Jonze), et leur performance au MTV Movie Award.
Si certains ne savent toujours pas quoi penser de ce joyeux trio, Tell Me What Rockers To Swallow éradique les doutes pas la scène.


Excellent !   18/20
par X_YoB


  Sortie US : 19 octobre 2004


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
178 invités et 2 membres
Climbatize
R.i.p Auckward
Au hasard Balthazar
Sondages
Les concours sur XSilence, vous en pensez quoi?