The Electric Soft Parade

Human Body EP

Human Body EP

 Label :     Truck 
 Sortie :    lundi 05 décembre 2005 
 Format :  Maxi / CD  Vinyle   

The Electric Soft Parade signe son retour avec cet excellent EP. Une semaine d'écriture, autant en studio, six titres, une trentaine de minutes suffisent aux anglais pour prouver leur talent n'est pas proportionnel avec leur succès qu'on dira discret...
"A Beating Heart" ouvre les débats. Ambitieuse, la chanson se découpe en trois parties d'une petite minute chacunes, sautillant entre un orgue mystique et une guitare affolée. Tom et Alex réussissent là la chanson que Muse tente en vain depuis 7 ans maintenant.
Tout le reste semble être pioché dans ce seul titre, de la longue pièce acoustico-symphonique "Everybody Wants" à la pop de "Stupid Mistake", en passant par le jouissif "Kick in the Teeth" qui lorgne vers des influences plus metal qu'à l'accoutumée.
"Cold World" fait quant à elle penser à du McCartney dans ses moments les plus inspirés, une petite perfection pop qui doit faire pleurer tous les Gallaghers, Coldplay, Keane et autres apprentis Beatles du coin.
Sans oublier la conclusion "So Much Love" courte rêverie acoustique ... et c'est ça qui marque ce EP, l'absence d'ironie.
Il y a 2 ans, les frangins White ont déclaré vouloir sortir un troisième album de la trempe de OK Computer. The Human Body confirme qu'ils sont en bonne voie.


Très bon   16/20
par SebastianMelmot


  Disponible en import.


 Moyenne 16.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 03 septembre 2006 à 15 h 10

Dès le début de "Beating Heart", les frères White annoncent la couleur de ce EP: il sera urgent, fiévreux et Pink Floydien ! Mélodies enchevêtrées, clavier Continental en soutien de chorus tous en forme de porte cochère vers une autre version de la même vision. Étrangement ces successions de changements de tonalité et de rythmes peuvent dérouter ou séduire, ou peut-être ces deux sentiments à la fois... Cependant, le jouissif et poppy "Cold World" remet les pendules à l'heure avec une mélodie et un texte qui vous hanterons pour une bonne semaine; les deux frèrots de Brighton n'ont pas perdu la main et les recettes enchanteresses de "Lose Yr Frown" ou de "Things I've Done Before" fonctionnent encore. Du reste, la filiation se fait aussi évidente avec une de leurs références ultimes, les Super Furry Animals, ce qui expliquera le son plus heavy qui se déverse sur le reste de l'album, notamment "Stupid Mistake" et "Kick In The Teeth", pistes un peu inférieures mais toujours très cohérentes avec le reste de ce que l'on se doit d'appeler un "concept EP". Pris en sandwich entre ces deux pistes qui risquent d'être énormes en live, on trouve "Everybody Wants", pour lequel le chant doux de Thom ou d'Alex (les crédits ne distinguent pas...) s'accompagne de cuivres fins et aériens et d'une batterie ciselée, et là encore une partie du talent propre des White éclate au grand jour avec les decrescendo suivi d'une reprise tout en puissance mélodique et d'une fin complètement maîtrisée, aux beats jazzy. Après "Kick In The Teeth", le EP s'achève par une ballade comme il semble que seul ESP puisse en écrire, un minimalisme des arrangement d'apparence, qui cache un talent d'orfévre, une réelle capacité pop à laisser penser que tout est facile. Un EP extrêmement prometteur pour le prochain album, qui ne sera peut-être pas révolutionnaire comme OK Computer avait pu l'être en 97, mais qui espérons-le leur permettra d'acquérir une reconnaissance désormais méritée.
Très bon   16/20







Recherche avancée
En ligne
129 invités et 2 membres
NicoTag
Zebulon
Au hasard Balthazar
Sondages
Les concours sur XSilence, vous en pensez quoi?