Joy Division

Permanent : Joy Division 1995

Permanent : Joy Division 1995

 Label :     London 
 Sortie :    lundi 12 juin 1995 
 Format :  Compilation / CD  K7 Audio   

Une compilation est souvent mal perçue, encore plus si celle-ci n'apporte pas vraiment de nouveautés. Permanent : Joy Division 1995 est en fait une sorte de best of, et voilà pourquoi les fans de Joy Division trouveront cet album moins instructif que Substance ou Still, lesquels regroupent davantage de faces B ou de titres de Warsaw. L'atout principal de cette compilation, indépendamment de l'aspect commercial (ne soyons pas naïfs), est de constituer le disque idéal pour découvrir le Département de la Joie. On y retrouve trois titres de Unknown Pleasures et de Still, quatre de Closer, ainsi que six titres issus de trois maxis de l'époque ("Love Will Tear Us Apart", "Transmission", et "Atmosphere").

Les 16 morceaux sont plutôt bien choisis, nous permettant de retrouver les chansons les plus connues du groupe, tout en ouvrant la porte vers d'autres compositions un peu moins accessibles. Et puis surtout, on retrouve le style si particulier de Joy Division, cette atmosphère sombre, ce son de basse mémorable, et la voix de Ian Curtis. On se rend compte à l'écoute de "Twenty Four Hours" ou de "Atmosphere" à quel point les Anglais ont eu une influence sur Interpol ou The Cure pour ne donner que ces deux exemples. Et puis c'est aussi l'occasion d'écouter les versions originales de "Isolation" ou de "Dead Souls" qui furent respectivement reprises magnifiquement par Therapy ? et Nine Inch Nails.

En résumé, Permanent... est le CD parfait pour s'initier à Joy Division, avant de se lancer dans les deux albums studio ou les autres compilations de ce groupe majeur.


Très bon   16/20
par Wolrel


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
161 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
À quoi te fait penser le design actuel du site?