Helios Creed

The Last Laugh

The Last Laugh

 Label :     Amphetamine Reptile 
 Sortie :    lundi 14 août 1989 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Helios Creed a démarré sa carrière solo en 1984-85, suite au split de son groupe culte Chrome. Ici, il signe pour la première fois avec AmRep, un label qui a vu dans ses rangs entre autres Helmet, Boss Hog, Chokebore et autres groupes aux fortes identités.

Ce premier essai entre heavy-metal et pure noise est moyennement réussi. Le son d'abord: vraiment inégal durant tout l'album, indigne pour les recherches soniques et cosmiques de Helios. Les compos: certains morceaux laissent présager le meilleur pour la suite ("Bend over", "Nirbasion Annasion", "Where the Children are"), d'autres ne sont qu'anecdotiques avec des riffs entendus environ 200 358 fois ("The Rant", "Beef"). Les ingrédients sont pourtant là: bandes passées à l'envers, voix élastiques et trafiquées (héritées de Chrome), guitares délirantes, des ambiances tantôt sombres, tantôt psychédéliques. Reste à bien mélanger le tout !

Heureusement cet album ne demeura pas son "dernier rire" (last laugh). Voir la suite !


Pas mal   13/20
par Bluesman


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
155 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Finalement, au vu des projets nés après leur désunion, vous êtes très content qu'ils aient splité:


At The Drive-In
Atari Teenage Riot
Big Black
Black Flag
Diabologum
Faith No More
Fu Manchu
The God Machine
The Murder City Devils
Refused