31 Knots

Talk Like Blood

Talk Like Blood

 Label :     3D 
 Sortie :    lundi 07 novembre 2005 
 Format :  Album / CD   

En cette fin d'année 2005, 31 Knots rappelle avec ce Talk Like Blood qu'il vaut mieux attendre la dernière minute avant d'établir un quelconque référendum des disques de l'année.
Effectivement, parce que cet album devrait logiquement entrer dans le top 10 de pas mal d'entre vous. Le macrocosme de 31 Knots, c'est surtout Joe Haege –l'homme à tout faire- qui le fabrique. Une chose me frappe dans cette formation menée par un chanteur veillant méticuleusement à apporter un songwriting soigné ; on pourrait croire que 31 Knots est le juste milieu des œuvres de Tim Kasher et donc un compromis tout à fait réussi entre la fureur de Cursive et l'incontinence de The Good Life.

Mais bien heureusement –et donc avec bonheur- ce groupe là a sa touche bien personnelle qui rend au rock intelligent et au post-hardcore ses lettres de noblesse.
Le régime musical des américains se base communément sur une astucieuse et brillante couette de douceurs mais parvient toujours à point nommé à relever les émotions et afficher une certaine fureur.

La douce véhémence est donc le chemin directeur de Joe Haege.
Piano bouleversant, six cordes déterminées, voix opulente et passionnelle : c'est le triomphe intégral.

Talk Like Blood est un album dont on n'a pas trop envie de parler
tellement il est personnel et subjectif. Il est fait de rebondissements et
d'humeurs changeantes.
Vous aimez Karate, Girls against boys, Grandaddy, Cursive ou encore Aereogramme ? Empressez-vous donc d'introduire cette friandise dans votre lecteur cd et enfoncez la touche "play" pour immédiatement plonger dans la dimension thaumaturgique de "City Of Dust". Au programme : 40 minutes prêtes à marquer la récolte 2005.
P.S : il est probable que la touche "repeat" soit sévèrement revendiquée.


Très bon   16/20
par X_Cosmonaut


  La version import est accompagnée d'un cd bonus et présente une pochette différente.


 Moyenne 17.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 23 janvier 2008 à 01 h 37

31 Knots est un power trio de Portland dans l'Oregon. Si je dis power trio on pense à Nirvana, vous me dites? Ah non, rien à voir, presque. Certes, le son est rock, mais d'un rock qu'on pourrait presque qualifier de "mathématique"... Une guitare aux arpèges tortueux à la Don Caballero et aux riffs pas loin techniquement d'un croisement entre Helmet et Fugazi. Et la section rythmique n'est pas en reste, la basse est juste énorme et la batterie est bien loin, souvent, des rythmes binaires du rock.

Avec Talk Like Blood, 31 knots s'impose comme un des groupes les plus innovants des années 2000. Minimaliste dans les arrangements, mais complexe dans la structure, le groupe plaira sans doute aux fans de la scène noise des années 90 (Shellac, The Jesus Lizard, Fugazi, Don Caballero) tout en étant bien plus mélodique. "Chain Reaction" reste un sommet que peu de groupes peuvent se permettre d'atteindre.
Excellent !   18/20







Recherche avancée
En ligne
140 invités et 1 membre :
R.i.p Auckward
Au hasard Balthazar
Sondages
Fermez les yeux, je vous dis "Musique", vous voyez :