The House Of Love

Days Run Away

Days Run Away

 Label :     Art & Industry 
 Sortie :    lundi 28 février 2005 
 Format :  Album / CD   

Chadwick et Bickers réunis, une grosse décennie aprés la séparation, qu'est-ce que ça peut donner?
Eh bien que du bon, le talent d'écriture des deux comparses étant resté intact, toujours aussi fin et classieux.
La tendance est assez pop, mais le groupe parcourt toutes les tendances de cette pop avec succès et un réel talent.
Ca commence avec des guitares très présentes, sur ce "Love You Too Much", idéal en ouverture, puis un "Gotta Be That Way" où l'on remarque que la voix s'est adoucie, restant classiquement pop mais toujours au dessus de la mêlée, forcément.
"Maybe You Know" est plus calme et tout aussi efficace, très pop, un doux parfum 'rétro' émanant de ce très beau titre. C'est également le cas pour "Kinda Love", plus posée encore, légère et envoûtante, avant "Money And Time" qui poursuit sur cette voie pop en y incluant toutefois quelques petits sursauts niveau guitares, plutôt bien sentis.
"Days Run Away" s'éloigne de ces tonalités pop pour se faire plus rock, en gardant cette légereté vocale et instrumentale qui permet à tous les morceaux de cet album de passer facilement l'épreuve de l'écoute.
"Already Gone" donne elle dans le folk, donnant par la même occasion un second souffle à un disque déja très véloce et tenant très bien la route.
"Wheels" renoue avec le son rock, teinté de pop, de même que "Kit Carter"; des titres que l'on a envie de fredonner tant leur simplicité et leur coté entrainant nous gagnent.
C'est "Anyday I Want" qui cloture ce beau disque de façon acoustique, confirmant la qualité d'un opus varié et attrayant. Et le duo n'a pas perdu la main, loin de là.


Très bon   16/20
par Thurstonwill


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
167 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans quelle tranche d'âge vous situez-vous ?