The Jazz Butcher

Draining The Glass

Draining The Glass

 Label :     Nectar Masters 
 Sortie :    1996 
 Format :  Compilation / CD   

Intéressante compilation pour faire connaissance avec la première époque du Jazz Butcher sous le label Glass 1982-1986.
Une bande de jeunes musiciens fêtards de Northampton près de Londres changeant constamment d'amis autour du noyau dur Pat Fish - Max Eider, deux guitaristes.

"Partytime", "Bigfoot Motel", "Zombie Love" et "Girls Who Keep Goldfish" sont extraits de l'album Bath Of Bacon enregistré en août 1982 avec notamment Rolo McGinty (basse) et Alice Thompson (orgue) qui formeront plus tard Woodentops.
Un 1er album où le Butch joue de la batterie sur "Bigfoot Motel", une pêche rock teintée de jazz voire quelques fois 'tzigane' incroyable, ou alors de très belles ballades mélodiques dont seuls les deux virtuoses à 6 cordes ont le talent.

A ces quatre se joint le batteur Kevin Haskins de Bauhaus et Tones on Tail pour le single "Southern Mark Smith" et son b-side "The Jazz Butcher Meets Count Dracula" enregistré en été 1983. Il faut dire que les membres de Bauhaus sont également de Northampton et qu'ils ont splité depuis juillet 83.

Le 1er semestre 84 JBC sort quatre singles et en b-sides des reprises des Modern Lovers, Kevin Ayers ou Lou Reed (voir compilation Cake City).

"Real Men", "Just Like Betty Page", "Marnie", "Caroline Wheeler's Birthday Present" et "Girlfriend" sont extraits de l'album A Scandal In Bohemia enregistré en aout 1984 avec Fish, Eider, Owen Jones (batterie) et David J de Bauhaus (basse). Toute la verve de la talentueuse jazzy conspiracy enregistrée et produite par John A. Rivers, du rythme et du sérieux sans jamais vous lasser. Quand les Cramps tentent le jazz des steppes ou que Django Reinhardt reprend du Bauhaus : au choix (humour).

"Big Saturday", "President Reagan's Birthday Present", "Walk With the Devil" et "Down The Drain" sont extraits de l'album Sex And Travel enregistré en Fevrier 1985 où Graham 'Felix' Fudger remplace pour quelques prises David J parti rejoindre Kevin Haskins et Daniel Ash de Bauhaus et Tones on Tail pour monter Love and Rockets.
J'adore "Big Saturday" et "Walk With the Devil".

The Jazz Butcher Conspiracy tourne alors dans toute l'Europe en 1985-86, je les ai d'ailleurs raté le 27/02/86 a Nantes, désolé ... The Butcher dit 'le groupe devient tout à fait bon, bien que ...', 'J'ai été interviewé par une radio à Besançon, quelques jours après (le 4 Mars 1986)'.

"Domestic Animal", "Nothing Special" et "Angels" proviennent de l'album Distressed Gentlefolk enregistré en mai 1986. Encore du tout bon, jamais entendu un aussi bon folk rock.

Fin d'une époque, Max Eider part et produit deux albums solo The Best Kisser of the World en 1987 et Hotel Figueroa en 2000.

La deuxième période du Jazz Butcher est la rencontre des deux guitaristes Pat Fish et Kizzy O'Callaghan qui produiront, avec de multiples musiciens, 4 autres albums chez Creation 1987-1990.


Exceptionnel ! !   19/20
par IsidoreDeVinck


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
147 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Combien dépensez vous par mois pour vos disques