The Jazz Butcher

Illuminate

Illuminate

 Label :     Creation 
 Sortie :    lundi 03 avril 1995 
 Format :  Album / CD   

Comment aurais-je pu oublier cet album seulement à l'écoute des deux premiers morceaux qui sont d'une puissance m'ayant totalement révolté ?
"The Great Visitation Of Elephants", avec les barissants saxos de Mister Alex Green annonçant le single "Sixteen Years" dont la tradcution des paroles donneraient à peu près cela :

'Hôpitaux privatisés ! L'eau privatisée ! Électricite privatisée ! Gaz privatisé ! Autobus privatisés ! Chemins de fer privatisés ! Ordures privatisées ! Prisons privatisées !
Je vous déteste ! Je vous déteste ! Je vous déteste ...
Pensions privatisées ! Aéroports privatisés ! Dentistes privatisés ! Charbon privatisé ! Bacs privatisés ! Logement privatisé ! Téléphones privatisés ! Énergie nucléaire privatisée !
Je vous déteste ! Je vous déteste ! Je vous déteste ...
Les entreprises privatisées ont des actionnaires qui comptent faire du gain à partir de leur matelas grace à des services publics essentiellement infestés par la gestion de jeunes loups ... et les gens se demandent où va l'argent !
Je vous déteste ! Que je vous déteste ! Je vous déteste ...
(menteurs) (lâches) (imbéciles) (branleurs)'

Mine de rien, trois ballades suivent, puis un plus rythmé "Truck Of Fear", un entrainant "Old Snakey", un beau "Blues For Dead Dean Reed".
Et deux autres ballades, un morceau style Clash : "The Ugliest Song in the World".
Une autre promenade de santé pour "Scarlett" et vient "Cops And Hospitals" : bien avec ses breaks saxos, congas et un superbe solo de guitare interrompu (car il commençait à s'emballer).


Très bon   16/20
par IsidoreDeVinck


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
149 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Slammez-vous pendant les concerts ?