Diabologum

Le Goût Du Jour

Le Goût Du Jour

 Label :     Lithium 
 Sortie :    mardi 26 avril 1994 
 Format :  Album / CD  Vinyle  K7 Audio   

Nettement moins lo-fi et foutraque que C'était Un Après-Midi..., et moins crépusculaire que #3, le deuxième album de Diabologum a encore de quoi dérouter !

Il y a ici une volonté de faire une noisy-pop-rock légère de qualité, les mélodies sont soignées, le son bien mixé, les arrangements travaillés. Les paroles tantôts en français tantôt en anglais dissèquent les thèmes de prédilection du groupe toulousain : la culture, l'artiste, l'individu dans la sociéte et ... le rock (encore moult citations explicites de leurs influences).
Pourtant, de ci, de-là, on comprend que nous ne somme pas en présence d'un groupe pop de base aux revendications de petits blancs bourgeois. Les textes sont acerbes, ironiques, parfois faussement naïfs (parodiques ? ... on ne sait pas à quel dégré prendre certaines chansons comme "Les Garçons Ont Toujours Raison" !). Et puis, sur quelques titres, on sent une volonté nihiliste de pousser plus loin la recherche sonore (comme "Pea", qui fait étrangement penser à "La Maman Et La Putain", composée deux ans après).

Cet album comporte en fait plusieurs niveaux de lecture, et c'est tant mieux !


Bon   15/20
par Bluesman


  En écoute : https://diabologum.bandcamp.com/album/le-go-t-du-jour


 Moyenne 15.50/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 30 décembre 2005 à 19 h 13

Ce second album de Diabologum est beaucoup plus abouti que le précédant mais bien moins expérimental que le suivant. En effet tous les titres sont chantés (et non parlés) et les textes sont, en apparence, plus naïfs.

Diabologum installe ici sont univers musical : rock noisy, mélodique, efficace et aux accents pop dans la façon de chanter, un brin désuète. Les textes sont plein de subtilités, de références aux légendes du rock ("Palladium Rock" ou l'excellent "Heaven Boulevard") d'humour souvent, le tout enrobé d'une une fausse naïveté. Tout ça fait du Goût Du Jour un album facile et agréable à écouter au premier degré. Néanmoins cela serait dommage de passer à coté de toutes les subtilités qu'il renferme.
Les 13 titres ont tous beaucoup de charme et fonctionnent du premier coup. On est baladé entre des morceaux jouissifs, très pêchus et d'une efficacité redoutable ("L'Art Est Dans La Rue" ou "Les Garçons Ont Toujours") et d'autres plus intimistes ("l'Usage Des Mots" ou "Mieux Vaut Se Taire" qui se paye le luxe de parodier "Helen" de Roch Voisine) toujours oscillant entre enthousiasme et mélancolie.

Le Goût Du Jour est plein de charmes et de surprises, de maladresses aussi. On est presque étonné par son apparente légèreté, pourtant si on y prête attention on sent poindre l'esprit de #3, le désespoir en moins, quoique ...
Très bon   16/20







Recherche avancée
En ligne
190 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Levé du mauvais pied, je suis plutôt "réac'n roll" : Ras-le-bol...