Mercury Rev

All Is Dream

All Is Dream

 Label :     V2 
 Sortie :    vendredi 24 août 2001 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

La grandiloquence est l'une des choses les plus dures à rendre en musique, il est facile de sombrer dans le mauvais goût et le pompeux.
C'est ce qu'ont dû se dire les mecs de Mercury Rev lorsque qu'ils décidèrent de produire leur disque à la manière de Jack Nitzche, initialement prévu, mais finalement absent pour cause de mort.

Et ils s'en sont plutôt bien tiré: les cordes majestueuses ouvrent "The Dark Is Rising" avant de retomber dans un piano/voix épuré très convaincant. Si le morceau était un peu plus sensuel, il aurait fait un bon générique de James Bond. Le reste est majoritairement très bon même si par moment les Mercury Rev cherchent un peu trop à nous dresser les cheveux sur la tête en créant une ambiance sophistiquée et mystérieuse comme sur les longs et pénibles "Tides Of The Moon" et "Lincoln's Eyes".
Cela n'assombrit heureusement pas de superbes réussites comme ce "Chains" énorme aux envolées de cordes et piano superbes ou les plus simples et touchants "Nite And Fog" et "Spiders And Flies" ou encore le précieux "A Drop In Time", qui sonne très Van Dyke Parks.

Le disque est très théatral et quasi-visuel par moments, on voit les petits elfes ou les sept nains... ce qui donne sur certains titres une ambiance de B.O de film, l'ennuie c'est qu'on s'approche plus d'une B.O. de Walt Disney que de Danny Elfman. L'autre principal problème, et pas des moindres, c'est qu'il n'y a malheureusement pas de grandes chansons, rien qui puisse vraiment marquer durablement.
Au final, si ce All Is Dream souffre de quelques problèmes, il n'en reste pas moins une agréable collection de chansonnettes, très réussies majoritairement, une belle et grosse production, ça brille de partout comme dans un rêve. Mercury Rev trouve là son style propre et probablement définitif.
Mais il manque un petit quelque chose, le passage du rêve à la réalité enlève sûrement un peu de charme. C'est le prix à payer.


Pas mal   13/20
par Thinwhitejs


 Moyenne 11.67/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 06 octobre 2005 à 17 h 36

Un disque particulièrement ennuyant et aérien. Cependant j'ai accroché "Tides Of The Moon" pour son rythme ondulé à la Muddy Blues, sa teinte mélancolique clairsemée de sons électro scintillants. Mais à y regarder de plus près, rien de bien exceptionnel musicalement. "A Drop In Time" est une parfaite intru orchestrale sans intérêt, à l'image de "Dark Is Rising" en entrée, certes acceptable dans son ensemble avec l'accompagnement calme d'un piano et d'instruments à vents. Certaines pistes comme "You're My Queen" sont inaudibles, la voix du chanteur, déjà bien volatile, est écrasée sous une avalanche de sons et sur des riffs de guitare un peu insipides qui n'expriment rien d'autre que le vide cosmique qui règne sur ce disque. Je n'ai rien ressenti de particulier en l'écoutant. Sans suite...
Très mauvais   4/20



Posté le 10 octobre 2006 à 14 h 42

Mercury Rev est un groupe à part. Ensemble d'instrumentalistes, Mercury Rev donne une musique au croisement de la pop et de la troupe d'orchestre. Ainsi, après le superbe Desert's Songs (l'un des meilleurs albums de ces 20 dernières années), Mercury Rev réitère avec All Is Dream une musique généreuse et démesurée en évitant toute auto parodie. Car ce qui étonne de prime abord lorsqu'on écoute All Is Dream est la voix omniprésente du chanteur, Jonathan Donahue, aiguisée telle une scie musicale. Puis s'installe petit à petit au creux de nos oreilles un fond sonore excessivement riche où s'entrechoquent une basse pop, une batterie rock et tout un jeu d'instruments traditionnels et modernes plus ou moins identifiables. L'apothéose venant avec le morceau "Hercules" qui, durant 10 minutes, développe en crescendo tout le savoir-faire du groupe.
Excellent !   18/20







Recherche avancée
En ligne
119 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Pour toi, la réponse à la grande question sur la Vie, l'Univers et le Reste est :