Microfilm

A Journey To The 75th

A Journey To The 75th

 Label :     Rejuvenation 
 Sortie :    décembre 2004 
 Format :  Album / CD   

Et si le cinéma m'était conté au travers d'une unique Bande Originale ? ... Sans nul doute qu'il s'agirait de l'album de Microfilm.

Comment expliquer, décrire, raconter, ce voyage intensément merveilleux, orchestré avec brio et beauté, que nous fait vivre la musique hybride tantôt démesurée tantôt apaisée de Microfilm ?
Le projet du combo est ambitieux, avouons-le, et sa réussite n'en est au final que d'autant plus louable. Les pièces musicales qui se succèdent ici, constituent un univers habité et poétisé par les samples de dialogues de films : des voix énigmatiques, sensuelles, que les arpèges de guitares habillent et déshabillent au rythme des envolées rythmiques que dictent basse et batterie.
Ces personnages inconnus qui vont et viennent au fil des morceaux, apparaissent et disparaissent avec subtilité, avec malice et perfidie peut-être, se jouent de nous, livrant des bribes éparses de leur existence fictive. C'est là que Microfilm se fait chef d'orchestre et metteur en scène de ces fragments de vie anodins, et pourtant tellement captivants de par leur étrangeté.

Les quatre membres de ce groupe, de par l'union de leurs expériences, leur savoir-faire et leur envie passionnée commune, signent et dessinent ici une des oeuvres les plus réussies du petit monde rock français depuis un bon moment, disons-le simplement. Et par la même occasion, Microfilm s'octroye le privilège de transcender et de donner un souffle nouveau au post-rock, un genre qui n'est désormais plus l'apanage des canadiens, qu'on se le dise !
Premier album. Premier chef-d'oeuvre. C'est tout.


Excellent !   18/20
par GirlfromMars


 Moyenne 17.50/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 31 janvier 2005 à 17 h 47

Mortel ! ... Encore un groupe poitevin qui sort un bel album et qui fait parler un peu de lui ... Ici, c'est tout à fait normal !
Un concept 'd'équipage' musical muet (et pourtant pas silencieux) des plus intéressants.
C'est intense et pourtant ça respire. Ca sent fort, mais ça en devient addictif.

Le mieux, c'est en concert, ils arrivent à dégager une idée claire et sincère de leur univers. Un chouette moment !
C'est pourquoi c'est toujours en bombant le torse que je me rends à un concert de Microfilm en disant à mon voisin : 'Eh, le type là, c'est mon batteur...'
Parfait   17/20







Recherche avancée
En ligne
256 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les concours sur XSilence, vous en pensez quoi?