The Dismemberment Plan

Change

Change

 Label :     DeSoto 
 Sortie :    mardi 23 octobre 2001 
 Format :  Album / CD   

Change porte bien son nom. Quatrième et dernier album du Dismemberment Plan (je ne compte pas l'album de remix sorti après), il se démarque nettement de ce à quoi le groupe nous avait habitué. Le temps a, semble t-il, fait son office et nous avons là un disque soigné, élégant et efficace. Les mélodies se font plus pop que par le passé, et laissent tout l'espace nécessaire à la voix de Morrison pour s'exprimer.
Dès le premier morceau, "Sentimental Man", on est choqué de ne pas la reconnaître tant elle s'aventure dans les aiguës. Une ritournelle agréable et plutôt bien foutue, elle surprend à la première écoute, pour se laisser apprivoiser au fil du temps. "The Face Of The Earth" est déjà plus évidente bien qu'elle aussi dénote franchement. Pour la première fois, le Plan s'essaye à la gratte acoustique sur cette fausse ballade angoissante. Tout le reste du disque, c'est cette même sensation qui nous étreint. Le sentiment que même si c'est bon, ce n'est pas franchement du Dismemberment Plan. On n'a pas été surpris d'apprendre que le groupe s'était séparé peu de temps après la sortie de cet opus. Il donne l'impression d'avoir été accouché dans la douleur. Difficile à expliquer tant les choses se passent en filigrane, néanmoins, le sentiment persiste et se renforce écoutes après écoutes. Emergency & I était, lui aussi, franchement différent des deux premiers albums, beaucoup plus mature, mais il gardait ce même esprit, ce mélange de folie et de dextérités, tout à en faisant quelque chose de plus fort et de plus beau...
Pourtant il s'agit bel et bien d'un bon disque. Tous les titres méritent une attention particulière, de "Secret Curse" à "Superpowers" sans oublier la surpuissante "Time Bomb", rien n'est à jeter. L'intérêt de Travis Morrison pour l'electro se fait davantage sentir et la structure même des chansons ne tend quasiment plus vers un format classique du rock. On pourrait presque qualifier cette musique de cyber-pop mais franchement... le terme est un peu naze... tant pis !!
En conclusion, Change est vraiment bon, mais est ce un disque du Dismemberment Plan ou un premier album solo de Morrison ? Le temps nous le dira... ou pas.


Bon   15/20
par Max


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
350 invités et 2 membres
X_Wazoo
Pab
Au hasard Balthazar
Sondages
Si tu ne pouvais en ressusciter qu'un ?


The Minutemen
Nirvana
Elliott Smith
Morphine
The Ramones
Joey Ramone
Jeff Buckley
Vic Chesnutt
Jay Reatard