The Dismemberment Plan

Emergency & I

Emergency & I

 Label :     DeSoto 
 Sortie :    mardi 26 octobre 1999 
 Format :  Album / CD   

Emergency & I est le troisième album du Dismemberment Plan, quartet de Washington D.C injustement méconnu. Après deux très bons albums, les voici plus matures et déterminés à montrer de quoi ils sont capables.
Avec le talent qui caractérise ceux qui n'ont rien à perdre et surtout rien à gagner, ils mélangent avec bonheur différents genres pour inventer le leur. Rien de très nouveau à cela, d'autres l'ont fait avant eux. En revanche, l'exercice reste intéressant lorsqu'il est fait avec autant de classe et autant de désinvolture.
Emmené par le chanteur / guitariste Travis Morrison cet Emergency & I nous plonge dans un univers rempli de batteries free jazz, de guitares punk, de basses funk, de refrains pop et j'en passe. Des morceaux comme "A Life Of Possibilities" ou "Memory Machine" oscillent entre légèreté et tristesse, entre retenue et débordements. La voix de Travis est davantage puissante et maîtrisée que par le passé, sur "The City" elle devient même foutrement impressionnante, et ce morceau reste l'un des plus marquant par sa puissance. Du délire maniaco-sexuel de "Girl'O Clock", à la bouleversante tristesse de "The Jitters", en passant par la folie psychotique de "I Love A Magician" on ne s'ennuie pas une seule seconde à l'écoute de cet album. L'électro de "You Are Invited", l'ambiance jazzy de "Spider In The Snow" apportent de l'air et ouvrent des horizons nouveaux. Et toujours cette voix qui habite chacune des chansons.
La plupart du temps, on colle l'étiquette émocore à la musique du Dismemberment Plan... j'ai aussi entendu dire qu'ils faisaient du math-core (???!!!). N'étant pas férocement attaché aux étiquettes et, je dois l'avouer, n'ayant aucune idée de ce que peux être du math-core (c'est du hardcore au carré ??? Du Fugazi multiplié par du Slint divisé par du Shellac ???), je ne me risquerai pas à ranger ce groupe dans tel ou tel tiroir. Je sais juste qu'ils sont incroyablement doués, que leur Emergency & I mérite d'être écouté et qu'une fois de plus c'est dans l'ombre que l'on trouve parfois les plus belles lumières !!!


Très bon   16/20
par Max


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
397 invités et 1 membre :
Vamos
Au hasard Balthazar
Sondages
Finalement, au vu des projets nés après leur désunion, vous êtes très content qu'ils aient splité:


At The Drive-In
Atari Teenage Riot
Big Black
Black Flag
Diabologum
Faith No More
Fu Manchu
The God Machine
The Murder City Devils
Refused