Idaho

This Way Out

This Way Out

 Label :     Caroline 
 Sortie :    mardi 11 octobre 1994 
 Format :  Album / CD  K7 Audio   

Tout en conservant l'esprit du premier album, Jeff Martin passe à un album plus rock, plus léger mais sans compromis pour autant. Sur chacun des onze titres, le rythme s'est accéléré, conférant à chacune des plaintes désabusées le format de chansons pop et sympathiques. Les guitares sont plus lumineuses, la voix de Jeff Martin plus élévée. Les mélodies et les refrains accrocheurs s'enchaînent dans une fluidité telle qu'ils forment un tout unique. Les guitares s'entrelassent, les larsens se prolongent dans le lointain, la batterie éclate de tous les côtés mais il subsiste toujours cette teinte grise par dessous qui rapelle que la beauté peut aussi avoir quelque chose de triste. "Fuel" se termine ainsi par un chant accablé après une énergique envolée de guitares lourdes et lancinantes. "Still" est une ballade attendrissante.
Cet album ardent et amer à la fois communique une atmosphère où le vague à l'âme est le mot d'ordre. Des titres comme "Drive It" tranchent nettement par insousciance tandis que "Taken" nous rappelle que les nuages ne sont jamais loin. Jeff Martin dédie son album pour le rock toutes guitares en avant car il n'y a que par ce biais là qu'il peut s'exprimer. Chaque mélodie est sublimée par une surchage de slides et de jeu en tohu-bohu. "Forever", triste et émouvant, conclut à merveille ce recueil de couplets doux-amers, typique du rock indie que pratique Idaho. Aujourd'hui le ton s'est assagi mais il est toujours bon de se replonger dans cet album, un des plus accessibles, ne serait-ce que pour céder à la nostalgie.


Excellent !   18/20
par Vic


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
115 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans la série "C'est (devenu) trop chiant, ne me parlez plus d'eux!", vous désignez:


The Arcade Fire
Arctic Monkeys
Baby Shambles
Clap Your Hands Say Yeah !
Dionysos
I Am X
Interpol
Mogwai
Placebo
Radiohead