Idaho

Roubaix [La Condition Publique] - jeudi 21 février 2008

Idaho en France, ce n'est pas tous les jours que ça arrive. Une tournée entière, c'était même inespéré, alors le fait que le concert de Roubaix fut en plus gratuit, c'était vraiment la totale !
Pourtant, la petite salle pittoresque de la Condition Publique (enceinte qui contient en réalité plusieurs salles de tailles variables) n'est remplie qu'à moitié, soit une centaine de personnes environ.
Le groupe fait son entrée vers 21h15 de façon très sobre et réalise ses derniers réglages avant d'entamer "Jump Up" puis "Run But You Ran".
Jeff Martin arbore une magnifique mèche, digne d'un Jared Leto. Il est d'humeur joviale, tout comme son sympathique batteur, le bassiste, à la mine un peu patibulaire, semble un peu s'emmerder par contre. En tout cas, l'ambiance du concert, que j'attendais très sombre, est finalement détendue et le groupe privilégie, du reste, des titres pas trop mélancoliques. "Wake Up In Time", "To Be the one" ou encore "Lately" se succèdent avec d'autres titres que je ne reconnais pas. En effet, je dois avouer que je ne connais pas l'ensemble de la (conséquente) discographie d'Idaho et il semblerait également que un ou plusieurs nouveaux titres aient été joués (rappelons qu'un nouveau disque est prévu d'ici quelques mois). Jeff Martin enchaîne les titres au clavier et à la guitare électrique alors que de discrets interludes viennent combler les blancs. Après "Get You Back", annoncé par le chanteur en tant que old song, le set principal se termine sur un énorme "Stare At The Sky", électrique et plein d'émotions. Le meilleur titre de la soirée à n'en pas douter.
Quelques instants plus tard, Jeff Martin revient sur scène. Il nous dit qu'il avait prévu de jouer "The Mystery" mais qu'il ne s'en sent pas capable, avant d'ajouter qu'il n'aurait pas du mettre ce morceau sur le Myspace du groupe car du coup les gens espèrent l'entendre. A la place, c'est "20 Years" qui est interprété, suivi par le très bon "Just Might Run", unique titre de The Lone Gunman interprété ce soir. "Santa Claus Is Weird" conclu finalement le concert puisque le leader du groupe nous déclare qu'il doit économiser sa voix avant le concert de Paris le lendemain. Soit, de toute façon, le concert fut un très bon moment, bien qu'un peu court forcément (1h15). En tout cas, Idaho nous a confirmé une fois plus son indéniable talent. Ces gars mériteraient vraiment de jouer devant plus de monde, et d'une manière générale, d'être davantage reconnu ! En tout cas, merci à eux d'être passé en province, c'était un beau cadeau.


Très bon   16/20
par Billyjoe


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
134 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Slammez-vous pendant les concerts ?