Dälek

Precipice

Precipice

 Label :     Ipecac 
 Sortie :    vendredi 29 avril 2022 
 Format :  Album / CD  Vinyle  Numérique   

Dälek ? Oui, le nom disait bien quelque chose en dehors des méchantes créatures de la série Doctor Who, puis voilà que le duo hip hop, en formation binôme avec l'inévitable Will Brooks et Mike Manteca, arrive en couverture d'un magazine connu d'initiés pointus, annonçant la parution alors prochaine du dernier album, Precipice. Entre deux trains, la revue musicale saisie et achetée permet donc d'en apprendre plus. Oui, Dälek a tourné avec les Suisses de The Young Gods ou encore avec Tool plus récemment. Oui, Dälek fait un rap très atypique, des flots de phrases contestataires sur des rideaux bruitistes et autres sons industriels.

Precipice, donc, démarre par une atmosphère menaçante avec l'instrumental titre, "Lest We Forget", faisant flotter dans l'air plus de cinq minutes d'un sillon sonore lugubre et oppressant. Tout l'album fait humer un hip hop inquiétant, se démarquant particulièrement par de l'ambiance plus vaporeuse, voire plus sourde, tout du long ici. On peut penser aussi, quand on écoute, au côté poisseux émané de Pre-Millenium Tension de Tricky.
Au début, il n'est pas facile de démarquer les morceaux les uns des autres, mais on a ensuite tôt fait d'être attiré par "Boycott", "Decimation (Dis Nation)", puis plus tard par "Good", "A Heretic's Inheritance", "Precipice" et "Incite".

Precipice ne respire pas la joie, d'autant que les boucles neurasthéniques, étouffantes et contemplatives pénètrent sans mal la personne prêtant son oreille curieuse et attentive. Cependant, la découverte de ce disque pourrait faire regretter d'avoir manqué l'éventuelle expérience en concert non loin de chez soi.


Parfait   17/20
par Pascha


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
125 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Où habitez vous ?