Chokebore

A Taste For Bitters

A Taste For Bitters

 Label :     Amphetamine Reptile 
 Sortie :    mardi 08 octobre 1996 
 Format :  Album / CD   

Encore un album dépressif ! "Days Of Nothing", "It Could Ruin Your Day"... C'est le lexique habituel du groupe hawaiien mais c'est avec joie qu'on l'écoute.
Les chansons sont lentes, la voix mélancolique, plaintive et quelque chose de difficile à définir s'en dégage... une sorte de groove au ralenti.
On est vite séduit par les mélodies et les guitares noise. Troy (chant) développe ses textes avec intensité, morceau choisi :
"This room is full of blank stares, eels on the balconies, and when they scream like hawks, man I listen patiently".
Cet album est plus recherché que les deux précédents (Motionless et Anything Near Water) du point de vue de l'émotion mais il regorge aussi de morceaux énergiques période mid-90 (on va dire grunge...) ! "Narrow" en est le plus bel exemple.
Chokebore écrit de jolies chansons et surtout avec sincérité, cet album est pour moi le plus représentatif du quatuor. Il est aussi synonyme de leur apparition en France (à Nulle Part Ailleurs)... ils avaient joué "A Taste For Bitters" et mes oreilles s'en rappellent encore...


Bon   15/20
par Da milk


  Ecoutable sur http://bandcamp.chokebore.net/album/a-taste-for-bitters


 Moyenne 17.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 03 août 2006 à 12 h 40

A part si vous faisiez déjà partie des plus purs initiés du rock indé au milieu des années 90, c'est par A Taste For Bitters qu'a débuté votre découverte d'un groupe hawaiien assez exceptionnel : Chokebore. Des critiques excellentes de l'album dans Rocksound (une référence à l'époque) et les Inrockuptibles donnèrent au groupe un live dans Nulle Part Ailleurs, poursuivi par une tournée colossale des petites salles rock en France. C'est alors que Troy est tombé amoureux de notre pays, qui savait bien lui rendre l'énergie démentielle qu'il lachait à chaque concert. Cette histoire entre Troy et la France n'est pas prête de s'arrêter.

A Taste For Bitters est une ode dépressive jouissive, dans laquelle le spleen général est mis en relief par des titres rock aboutis et énergiques. Chokebore se dévoile ici complètement, par toutes ses facettes. Précédemment, la carte énergie était mise en relief. Plus tard, la carte mélancolie sera utilisée à outrance. A Taste For Bitters est donc l'album qui aura le mieux réussi à compiler ces deux inspirations pour devenir indispensable.

"It Could Ruin Your Day" et "Popular Modern Themes" sont les deux perles les plus éclatantes de l'album. Mais entourées par des titres aussi aboutis que "Narrow", "Pacific Sleep Patterns", "Your Let Down" ou "Smaller Steps" (tout l'album en fait) ils sont très loin d'être perdus.

Chokebore, aussi improbable cela soit-il, a réussi un album magistral et essentiel. Quand on se souvient que ce petit groupe provient d'Hawaii, qui n'est pas le repaire le plus fréquenté des amateurs de musique, on comprend l'ampleur de l'exploit. Et la suite ne fera pas mentir sur la qualité de leur production.
Exceptionnel ! !   19/20







Recherche avancée
En ligne
138 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Pour toi, la réponse à la grande question sur la Vie, l'Univers et le Reste est :