Matt Elliott

Paris [Parc André Citroën - Festival Sous La Plage] - dimanche 18 septembre 2005

Dans le cadre de l'excellent festival parisien Sous la Plage (4 dates tout au long de l'été dans le beautiful Parc André Citroën avec lives, animations, projections de films, un stand bouffe de classe mondiale, ...), Matt Elliott va donner une présentation de son magnifique post-folk armé de sa voix, de sa guitare préparée, d'un clavier, d'un instrument à vent et d'un Powerbook, en plein air devant un pont où passe un reureu toutes les cinq minutes, dans un parc public hautement fréquenté et balayé par une brise... Bref, quand on connaît Drinking Songs, on est surpris et amusé par le décalage entre ce cadre et l'atmosphère du disque, moi qui l'écoute de préférence seul et au casque.
Mais bon, tant qu'il y a de l'absurde, il y a de l'espoir, et Matt Elliott s'en sortira très bien livrant ses boucles de guitare et de voix riches en émotions (jouer "Kursk" en ouverture d'un tel concert était osé), retranscrivant très bien la palette d'émotions de sa musique malgré le fait qu'il soit seul sur scène.
Cinq morceaux seront joués en ce milieu d'après-midi dont la fresque russo-drum'n bass "The Maid We Messed" avec sa montée de cuivres et de cordes avant l'explosion drum'n bass...
Maintenant, fermons les yeux et imaginons ce que ça aurait donné dans un cadre plus intimiste, étant donné le charisme discret d'un Matt Elliott qui ne capte que par la musique.


Bon   15/20
par Takichan


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
150 invités et 1 membre :
Slowdown
Au hasard Balthazar
Sondages
Levé du mauvais pied, je suis plutôt "réac'n roll" : Ras-le-bol...