L' Enfance Rouge

Rennes [Festival Trasporti Marrittimi - L'Antipode] - jeudi 03 février 2005

L' Enfance Rouge
...Et L'Enfance Rouge arrive sur scène peu avant 23H30.
Occupant le centre de la scène et le pied posé sur les retours, la bassiste Chiara Locardi ne tarde pas à faire retentir les premières notes de "L'Escamot Roig", titre d'ouverture de leur très bon album Rostock - Namur. D'entrée de jeu, le ton est donné: le son sera plus bruitiste que sur leur dernier album. Sauvage et furieux, L'Enfance Rouge multiplie les plans noisy, démontrant une fougue exemplaire. François-Régis Cambuzat (qui n'est autre que le cousin de Amaury Cambuzat de Ulan Bator pour la petite histoire...) fait preuve d'un charisme et d'une présence scénique édifiants, et n'hésite pas à s'aventurer dans des passages noise du plus bel effet, jouant debout ou à genoux selon l'inspiration. Ainsi, L'Enfance Rouge nous offrira un "Gaio E Giallo" transformé et bénéficiant d'explosions d'électricité du plus bel effet ! Les torrents de fureur et de d'électricité qui s'abattront sur le public se feront d'ailleurs très fréquents; notamment lors des "provocations" musicales entre le guitariste et chanteur Cambuzat et son (très bon) batteur.
Mais au milieu de tout ce fracas sonore, L'Enfance Rouge parvient à délivrer quelques perles brillant par le calme et la beauté qu'elles dégagent, notamment les morceaux chantés par Chiara Locardi. Ainsi, celle-ci nous gratifiera d'un excellent "L'Âge D'Or" mais également d'un inattendu "Aux Sombres Héros De L'Amer", emprunté à Noir Désir, magnifié par la voix grave et rocailleuse de la chanteuse, et joué superbement par un Cambuzat à genoux, tandis que le batteur, accroupi à côté de sa batterie, cessera toute activité le temps de ce titre.
Sitôt le morceau terminé, Cambuzat immédiatement détruit cette atmosphère éthérée par un cri puissant totalement inattendu: "Kick Out The Jams Motherfuckeeeeeer !!!!" ! Et voilà, L'Enfance Rouge qui termine son set par une reprise jouée pied au plancher du plus fameux titre du MC5 ! Etonnant !

Quel set, en tous cas ! Et quelle classe !
Je crois avoir définitivement compris pourquoi Thurston Moore nourrit tant d'éloges à leur sujet...


Excellent !   18/20
par X_Jpbowersock


  Photo par moi-même.


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
296 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Parmis ces biopics musicaux, lequel préferez vous ?