We Insist !

Paris [Boule Noire] - samedi 18 septembre 2004

Après une première partie fort plaisante -les Belges Shah Mat, emmenés par une chanteuse qui occupe bien la scène - We Insist ! débarque. Je dis bien débarque, car les 6 musiciens sur la scène de la Boule Noire furent comme des électrons libres, une sorte de mouvement anarchique sans être désordonné... Vous me suivez ? Un son énorme, des morceaux qui s'enchaînent et la pression qui monte. A l'image de leur dernier album (Crude), les riffs sonnent plus métal qu'auparavant, et les compositions me paraissent plus efficaces. Je note particulièrement un morceau inédit, "Half Awake", qui me laisse groggy, riff puissant qui avance tel un 38 tonnes chargé à bloc. Cela augure-t-il d'une tendance vers un nouveau durcissement ? En fait, je ne pense pas (ni ne l'espère...) car ce qui fait l'originalité du groupe, c'est vraiment un mélange de gros son et de subtilité dans la composition. Le public pense comme moi, et la salle comble rappelle furieusement le groupe après 1h15 de concert. Une clôture avec "Versus", morceau tellurique rempli de solos de saxophone enragés. J'étais venu avec 4 copains, on ressort en se regardant bizarrement. Secoués. Et contents. Avec une furieuse envie de parler de ce groupe autour de nous.


Exceptionnel ! !   19/20
par Chapoba


 Moyenne 19.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 11 décembre 2004 à 15 h 10

Encore une fois, la prestation de We Insist! fut sublime. Cà en devient presque trop prévisible; on sait d'avance qu'on va en ressortir touché, troublé voire bouleversé. Pas comme chez nos voisins de l'Elysée Montmartre qui recevait The Rasmus...
On ne peut être que content devant l'assistance relativement nombreuse mais surtout chaleureuse. Le groupe trace son chemin, et vu le nombre de concerts parisiens qu'il réalise, remplir la Boule Noire est une belle réussite. La renommée du groupe grandit de jour en jour.

Le groupe belge Shah-Mat assurait la première partie. Il s'agit d'un jeune groupe, éventuellement amateur d'échecs (Shat-Mat signifiant "le roi est mort"), présent à Dour cet été mais jouant bien trop tôt ce jour là pour que je pusse y assister. Trois-quarts sympathiques, menés par une charmante chanteuse. Musicalement, le groupe propose une musique allant du rock ou power-metal (le guitariste semblant apprécier Killing Joke), avec quelques touches néo (mais pas rap, je précise). A noter une reprise tubesque en dernier morceau. Mais, je ne me rappelle plus l'auteur de l'original, We Insist! ayant déconnecté mes derniers neurones. Peut être du Channel Zero...
http://www.shah-mat.com

Petit entracte sur fond de Fantômas (album Director's Cut pour être précis), récupération du premier album de We Insist! au stand (y'avait qu'un seul exemplaire, désolé pour les autres personnes intéressés et merci au tenancier au passage), et We Insist! prend possession des lieux. Formation au complet et motivée. Le concert s'ouvre sur un tonitruant "Gravity". Il me semble que ce morceau ouvre chacun des concerts de We Insist!. Puis défilent entre autres les "Skin Suit", "Duel Nausea", "Guts", "Intrusion", "Dead Gamblers Don't Have Many Friends", "Minx", "Beaten Black And Blue". L'album précédent n'est pas en reste avec notamment "For External Use", "John Wood", "Grieved", "Roseblud", "Freaks", "Lone Striker" juste avant le rappel et versus en traditionnelle clôture. A noter deux nouvelles compositions.

Chaque morceau se termine sous un tonnerre d'applaudissements. Chaque membre est vraiment indispensable au groupe, aucun ne se détachant des autres, si ce n'est par moment, Etienne, le batteur/chanteur lorsqu'il quitte sa batterie pour monter au front! Mais la puissance et l'originalité de We Insist! résulte du jeu commun de ses membres, les cuivres me faisant toujours autant fondre. Le groupe me semble avoir un peu durci sa musique. Mais la conclusion reste toujours la même, et ce, même après les avoir déjà vu deux fois: énoooorme! La salle était conquise bien avant la fin du concert (1h30 environ). Il me semble n'avoir jamais entendu le public parisien encourager et réclamer autant le groupe We Insist!. D'ailleurs, le stand du groupe (enfin installé) a été pris d'assaut à la fin du concert. Et ce n'est que mérité, tant ce groupe est fabuleux...

Voilà, c'est fini, j'en ai encore rêvé toute la nuit (courte, malheureusement). Ne reste plus qu'à attendre de longs mois avant de les revoir, à moins d'une petite descente sur les Pays-Bas...
Exceptionnel ! !   19/20





Recherche avancée
En ligne
106 invités et 2 membres
NicoTag
Vamos
Au hasard Balthazar
Sondages
On vient de te dire que le morceau que tu as encensé est l'œuvre du groupe que tu conchies le plus