Mondo Generator

Lille [La Péniche] - lundi 07 décembre 2015

En ce jeudi 7 décembre 2015, je monte sur Lille pour aller voir Mondo Generator. Après avoir raté Nick Oliveri et sa bande à plusieurs reprises, c'est l'occasion de me rattraper. Le concert se déroule à La Péniche, salle que je ne connais pas. En fait, salle est un bien grand mot, celle-ci se trouvant à l'intérieur d'une véritable péniche, posée sur l'eau. L'endroit est très petit, je pense que l'on doit pouvoir entasser max cent personnes, mais très sympa. Arrivé bien en avance, je me commande une bière, un truc à grignoter et m'installe tranquillement au bord de la scène.

La première partie est assurée par Komatsu, un groupe de stoner néerlandais qui ne fait pas dans la dentelle. Un gros son, des influences grunge et psychédélique, les gars de Eindohven font le taf, proprement. Et se permettent même de posséder quelques petits tubes comme ce "Komatsu" qui ne demande qu'à être repris en coeur par le public, chose qu'à moitié accompli ce soir là. Une bonne découverte, à voir ce que ça donne sur disque.

Après une dizaine de minutes, le temps d'un court changement de matériel (le plus gros étant déjà sur scène), Nick Oliveri et ses deux acolytes, Mike Pygmee à la guitare et Jeff Bowman à la batterie, arrivent sur scène. A peine un mot pour l'assemblée que le groupe nous balance un "Molten Universe" dévastateur en guise d'introduction. Le groupe est hyper affûté, et livre un set impeccable, voir même jouissif lorsqu'ils piochent dans les classiques des anciens groupes de Nick Oliveri. Celui-ci se révèle d'une bonne humeur communicative, discutant et blaguant avec le public entre quasiment chaque morceau, tout en sirotant un bouteille de Jack Daniel's. On sent que les trois musiciens sont content d'être là, et qu'ils prennent un plaisir énorme à jouer ensemble. Que ce soit Jeff Bowman ou Mike Pygmee, ils sont tout autant excellents, ce dernier régalant avec une technique fantastique, bien loin de ce que pouvait laisser son allure assez bourrine. Et que dire de l'illustre bassiste, tant celui-ci se donne à fond sur chacun des titres joués ce soir-là et fait honneur à sa glorieuse réputation.

Les morceaux des anciens groupes de Nick Oliveri se tailleront la part belle dans la setlist. Kyuss sera très présent, avec, outre le morceau déjà cité précédemment, "Love Has Passed By Me", l'incontournable "Green Machine" repris en choeur par tout le public et un "Allen's Wretch" bien brutal durant le rappel. Les Queens Of The Stone Age seront également mis à l'honneur, le très punk "Millionaire..." mettant une bonne claque à l'assistance, le classique "Gonna Leave You" et l'inespéré "Ode To Clarissa" étant aussi présents. Mais l'autre grosse moitié de la playlist sera quand même allouée aux compos de Mondo Generator, et principalement à celle du dernier album, celle-ci se révélant bien meilleures en live que sur disque.

Je ne saurais vraiment décrire à quel point le concert fut fantastique. Chaque morceau était joué avec une intensité folle, et le plaisir d'entendre "Green machine" ou "Allen's Wretch" en live n'a pas de prix.


Excellent !   18/20
par El rodeo


  Setlist:

-Molten Universe (Kyuss)
13th Floor
-Love Has Passed Me By (Kyuss)
-F.Y. I'm Free
-Gonna Leave You (Queens of the Stone Age)
-Green Machine (Kyuss)
-Last Train
-Ode to Clarissa (Queens of the Stone Age)
-Lie Detector
-All the Way Down
-Shawnette
-Eccentric Man (The Groundhogs)
-Simple Exploding Man
>>>>
-You Think I Ain't Worth a Dollar, but I Feel Like a Millionaire (Queens of the Stone Age)
-Allen's Wrench (Kyuss)
-Dead Silence


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
171 invités et 3 membres
Climbatize
X_Lok
Thebluegoose
Au hasard Balthazar
Sondages
Où habitez vous ?