The Walkmen

Belfort [Fetival Génériq - La Poudrière] - vendredi 13 février 2009

Les affiches du festival Génériq sont parfois surprenantes! Coincés entre le bluesman oldschool Scott H. Biram et les bourrins de The Bronx, les dandys The Walkmen eurent fort à faire pour conquérir un public pas forcément acquis à leur cause pop.
Challenge moyennement réussi. Car hormis les spectateurs venus spécialement pour eux, rares sont les personnes qui purent entrer dans leurs morceaux très difficilement accessibles. Et même en en connaissant quelques uns, il fut assez ardu de s'immiscer dans l'univers feutré du groupe. Pourtant, techniquement, tout était parfait : son impeccable, mise en place parfaite, musiciens au top (surtout le batteur au jeu très original). Mais voilà, leurs mélodies ciselées et complexes sont loin d'être évidentes à la première écoute. Résultat : les fans du groupe étaient à fond, les amateurs freelances (dont je fais partie) séduits sans plus et les autres buvaient des bières au fond de la salle en attendant les punks rockers de The Bronx. Il aurait fallu quelques morceaux un peu plus énergiques pour booster un peu la foule, l'ambiance douce et décadente du groupe n'étant pas faite pour ce genre de public.
Quoi qu'il en soit, The Walkmen parvinrent tout de même à reproduire l'atmosphère bien particulière de leurs morceaux croisement de rock froid et urbain et de pop mélancolique. Une bonne performance quand on connait la difficulté de l'entreprise.


Pas mal   13/20
par Abe-sapien


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
178 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Fermez les yeux, je vous dis "Musique", vous voyez :