Ambulance LTD

New York - Etats Unis d'Amérique [Bowery Ballroom] - jeudi 24 juillet 2008

 Ambulance LTD
Pourtant bien moins plébiscité par la presse et les médias en général, ce petit show aura apparemment eu sa petite importance aux yeux d'une grosse centaine de new-yorkais. Réunis pour la plupart du temps en groupes au grand bar du sous sol, ceux-ci n'auraient apparemment pour rien au monde manqué l'occasion de communiquer leur sympathie voire leur fraternité vis à vis de leurs héros (et confrères) ambulanciers. Ça piaille, ça papote, ça radote et ça s'impatiente autour de pintes et autres alcools. Classique quoi. C'est finalement après deux 'premières parties' et autant d'intermèdes que nos ambulanciers débarquent discrètement sur scène, chaleureusement salués par une petite foule alors encore grandissante. Sans perdre une seconde, le son des premières notes de "New English" envahie doucement la salle, et l'ambiance imposée par la formation ne tarde pas à se profiler : en plus d'une nouvelle line-up bien moins efficace que l'originale, le concert va tristement très vite se résumer à l'unique prestation, par ailleurs très distante voire prétentieuse, du chanteur/guitariste Marcus Congleton. Visiblement plus occupé à arranger sa coupe de cheveux et son image de beau gosse, l'ambulancier Congleton aura semblé ce soir là plus occupé à réfléchir à son prochain p'tit dej' ou à sa prochaine conquête plutôt qu'à brancarder la grosse centaine de mutilés de musique venus pour les soins hebdomadaires. Par ce genre de détails mêlés au minimum vital qu'aura fourni le reste du groupe en matière d'accompagnement et d'arrangement, on en vient malheureusement vite à regretter les versions albums des titres joués, bien que certains demeurent de nouvelles compositions. L'intérêt du concert se limitera d'ailleurs approximativement à ça : une avant première plutôt enrichissante de ce qui devrait réaliser le contenu d'un album imminent.
Sans être donc catastrophique, ce concert subsistera à mes yeux comme une petite déception de la part d'un groupe qui jusqu'ici avait réalisé un parcours discographique idéal.


Passable   11/20
par TheWayYouSmiled


  Photo par TheWayYouSmiled.


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
124 invités et 2 membres
Blackcondorguy
Zarathoustra
Au hasard Balthazar
Sondages
Combien dépensez vous par mois pour vos disques