Sébastien Tellier

Meylan [Maison De La Musique] - jeudi 13 mars 2008

Sébastien Tellier...

Je n'ai toujours compris où il voulait en venir celui-là. Il bénéficie d'une bonne presse depuis ses débuts. Il faut pourtant être bien courageux pour se farcir, voire supporter, une écoute de l'Incroyable Vérité ou du dernier Sexuality qui réveille la variété des années 80 au long d'un disque affligeant. Seul Politics a un peu éveillé mon intérêt avec notamment sa fameuse "Ritournelle" qui reste une chouette chanson.

Maintenant que j'ai situé mon rapport à sa musique parlons concert et uniquement du concert. Tellier avec son look de hippie débarque donc sur scène avec son humour un peu balourd et ses chansons farfelues. Après un premier instrumental où on ne fait que le deviner derrière des projecteurs de toutes les couleurs, il commence ces chansons. Aucune ne m'a vraiment impressionné si ce n'est la "Ritournelle" (j'y reviens) ou "L'Amour Et La Violence" qui passe bien sur scène. Plus le concert avance plus je me demande pourquoi on fait tout un foin autour de ce gars. Les paroles sont d'une niaiserie de niveau collège écrites par un ado boutonneux, musicalement on ressent tout l'héritage de Jean-Michel Jarre et de Gainsbarre (qui n'a rien à voir avec Gainsbourg). Finalement sa présence à l'Eurovision où il succèdera aux Fatals Picards (qui eux au moins sont drôles) et à Virgine Pouchain (et là ca ne s'invente pas) confirme plusieurs rumeurs :
La France ne veut absolument pas gagner l'Eurovision.
On vous vend vraiment n'importe quoi en y mettant un peu de hype
"David et Jonathan" ont une chance de réussir leur comeback.
On peut être une triple manche sur scène, chanter des chansons pourries et faire parler de soi.

Je voulais voir Tellier pour juger sur pièce, j'ai vu Tellier. Ca casse vraiment pas des briques.


Pas terrible   9/20
par Mozz


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
236 invités et 4 membres
Zarathoustra
Happy friday
Poukram
X_Lok
Au hasard Balthazar
Sondages
Finalement, au vu des projets nés après leur désunion, vous êtes très content qu'ils aient splité:


At The Drive-In
Atari Teenage Riot
Big Black
Black Flag
Diabologum
Faith No More
Fu Manchu
The God Machine
The Murder City Devils
Refused