The Hives

Kiewitt - Belgique [Pukkelpop Festival - Main Stage] - vendredi 17 août 2007

2e jour du Pukkelpop festival, et on ne sait plus où donner de la tête. L'énorme programmation du festival flamand laisse peu de répit.
Après le set soporifique des gallois de Funeral For A Friend et la prestation des Within Temptation à laquelle je n'ai pas assisté, la Main Stage est investie par les très en vogue Hives.
Je dois bien confesser que j'ai raté le premier titre mais suis heureusement arrivé à temps pour "Walk Idiot Walk" -et son riff dévastateur- qui arrive juste après.
Les Hives ont du style, on l'aime ou pas, mais leur look volontairement has been leur va à merveille. Et puis ces gars savent tenir une scène, c'est incontestable, pour le peu qu'on n'aime pas leur musique, se contenter de les regarder s'avère tout de même divertissant.
Malheureusement, une fois ce premier contact agréable passé, les faiblesses du groupe nous rattrapent vite. En effet, la formule "riff efficace répété en boucle, rythmique rapide, le tout enveloppé d'un refrain catchy" si chère aux suédois s'avère très répétitive. D'ailleurs, un nouveau morceau nous sera présenté (du futur "The Black And White Album") ce jour là et sonnera exactement comme les titres plus anciens.
L'arrogant chanteur, Pelle Almqvist, se plaint (à peine ironiquement) que son groupe n'a le droit qu'à 45 minutes de set. En ce qui me concerne, c'est bien assez !
Allez, un dernier "Two-Timing Touch and Broken Bones" et tout le monde s'en va, et c'est bien comme ça.
Les Hives ont la forme, mais pas vraiment le fond. A voir en festival...


Correct   12/20
par Billyjoe


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
206 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Slammez-vous pendant les concerts ?