Phoenix

Saint-cloud [Rock En Seine, Grande Scène] - samedi 26 août 2006

 Phoenix
Phoenix a fait un sacré chemin depuis leur début avec United. Les français ont abandonné au fil du temps leur electro pop funk, qui ressemblait plus de la musique 'en boîte' qu'à une véritable œuvre de studio, pour finalement adopter l'idée de faire du vrai rock. C'est dans cet esprit là, que le groupe entre sur la Grande Scène accompagné d'un batteur et un pianiste chargé des samples.

Leur quête d'identité apparemment terminée, ils font de ce concert une heure de rock simple, appuyé sans être mièvre. La fougue électrique de "Napolean Says", le rythme soutenu de "Rally" montre que groupe à envie de faire vibrer son public et de produire un bon concert. Malgré un problème de son, au début, au niveau des murs d'enceintes, qui dérive tantôt à gauche, tantôt à droite, Thomas Mars assure sa prestation vocale dans un anglais irréprochable et une grande aise. Il monte sur les retours et s'accorde même à la fin un bain de foule d'où il finit sa dernière chanson. Parmi ces balades rock certains titres ressortent davantage comme "Second To None" avec son refrain ou le tube "Long Distance Call". Ils entraînent le vieux et inaliénable "If I Ever Feel Better" dans une envolée céleste ou encore l'ancien "Funky Squaredance" dans une version ultra longue tonnant à deux reprises. "Run, Run, Run" est aussi de la fête cette après midi menée par son riff saccadé mettant "Too Young" au panier, chanté un peu faux. Les titres s'enchaînent ainsi avec la même intensité et la même énergie, faisant honneur à leurs trois disques. Loin d'être évident d'adopter un registre rock sur tous les morceaux, surtout les plus anciens, certaines compositions sont parfois un peu surjouées mais laissent cependant d'agréables surprises avec des variations inattendus ou solos de guitares. A mon grand désarroi, l'instrumental "North" de It's Never Been Like That, qui aurait fait une superbe transition entre deux titres contrastés, manque à l'appel. Dommage, j'aurai vraiment aimé le voir joué sur scène et voir ce que Phoenix en aurait fait sur scène.

Un concert agréable, vivant, une parfaite mise en bouche pour une suite de festival plus prolifique et mémorable.


Pas mal   13/20
par TiComo La Fuera


  Photo par TiComo La Fuera.


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
134 invités et 2 membres
Maxomatoz
Poukram
Au hasard Balthazar
Sondages
On vient de te dire que le morceau que tu as encensé est l'œuvre du groupe que tu conchies le plus