Half Japanese

"Parfois, on me demande où je trouve mon inspiration et ça me paraît étrange. Je n'y pense même pas, ça me paraît aller de soi." [samedi 28 novembre 2015]

Interview menée en anglais tant bien que mal, en présence de Jad Fair (voix, guitare), Mick Hobbs (guitare), et Gilles Rieder (batterie) dans les loges du Carré Belle-Feuille, quelques heures avant leur très bon concert donné à l'occasion du Festival BBMix, le samedi 28 novembre. Les membres restants, Jason Willett (basse) et John Sluggett (guitare) nous ont rejoint en cours de route. Interview bon enfant, notamment grâce à la bonne humeur et à la décontraction des interviewés, l'intervieweur ayant plutôt l'aisance d'un Raphael Mezrahi.
Après quelques politesses d'usage, qui me permettent d'apprendre que Gilles est francophone (en même temps...), qu'il est suisse et que Mick, anglais, se débrouille comme un chef dans la langue de Richard Gotainer, le magnéto est lancé.

Interview menée par Santiagoo



Santiagoo : Les sorties d'Half Japanese se sont arrêtées en 2001 et ont repris en 2014 avec un album, un EP et un autre album prévu pour janvier 2016. Est-ce que vous pouvez nous dire ce qui s'est passé pour Half Japanese entre 2001 et 2014, ce qui a changé?

Jad (voix, guitare) : Hé bien on vit tous dans des villes différentes. Ça nous revient donc assez cher de tous se retrouver au même endroit et d'enregistrer ensemble. Et je crois que c'est la principale explication au temps qu'il nous a fallu, à cause de la distance qui sépare les différents membres du groupe. Mais, pendant ce temps, on a aussi travaillé sur des projets différents (il me montre trois CDs). Gilles et moi avons enregistré un album ensemble. J'ai aussi enregistré un album avec Jason Willet qui joue de la basse dans Half Japanese.
Et j'ai enregistré, quoi (regard vers Mick), trois albums avec Mick?

Mick (guitare) : Oui, c'est ça.

Jad : Il y a eu beaucoup d'années sans nouvel album de Half Japanese mais on est restés en contact et on a continué à enregistrer ensemble.

S : C'était plus facile de se rencontrer deux par deux que tous ensemble?

Jad : Moins cher car, de manière assez certaine, quand une personne rencontre Gilles, c'est moins cher que quand elle rencontre quatre membres du groupe (rires).

S : J'ai écouté "That is that". C'est la seule chanson du prochain album écoutable jusqu'ici, n'est-ce pas? [entre-temps, ils ont sorti un autre avant-goût, le très formidable "Hold on", NDLR]

Jad : Je crois bien. En décembre, ils vont en sortir plus, l'album sortira en janvier. Le gros de la promo aura lieu en décembre...



S : La chanson est super, est-ce que le reste de l'album sera à l'avenant?

Jad : Les chansons de l'album vont dans plein de directions mais elles ont toutes la même énergie, la même qualité de son... La plupart des chansons ont été enregistrées dans le même studio donc il y a une cohérence de son propre à cet album.

S : J'ai l'impression d'entendre un orgue sur cette chanson. C'est possible?

Jad : Oui, ça se pourrait...

S : Ça sonnait super bien, qui en jouait?

Gilles (batterie) : Tout le monde, je veux dire surtout John, Jason et moi.

S : Est-ce que vous comptez en installer un sur scène?

Mick : On sait pas trop (rires). Faut qu'on y réfléchisse.

Jad : Pour ce soir, non, on n'en aura pas.

S : Est-ce que vous avez une idée de qui sont vos fans à l'heure actuelle? Des vieux de la vieille? Des petits jeunes?

Jad : Ça brasse large.

Gilles : Je dirais tous les âges.

Jad : Beaucoup sont fans depuis longtemps mais on a aussi un public plus jeune donc je dirais que c'est très large niveau âge.

S : C'est cool.

Mick : Ouais, il y a une nouvelle génération qui s'intéresse à la musique et qui l'apprécie, c'est géant ouais !

S : Je fais partie des fans très récents, je vous ai écouté qu'à partir du Bingo Ringo EP et je l'ai bien aimé. J'espère que d'autres gens vont s'y intéresser.

Jad : Hé bien, l'album sortira en janvier mais, en octobre, il y aura encore un autre Half Japanese.

S : C'est chouette, plus rien ne vous arrête maintenant !

Mick : On est lancés (rires).

S : D'après vous, quel serait l'album de Half Japanese qui pourrait servir de porte d'entrée? Un des membres de notre webzine prétendait que c'était Charmed Life [cf. la chronique faite par Sirius, NDLR]. Moi, fatalement, j'aurais dit Bingo Ringo. Jad, de ton côté tu avais cité 1/2 Gentlemen/Not Beasts, Charmed Life et Hot comme étant...

Jad : Ce sont mes trois préférés mais ça ne veut pas dire qu'ils sont les plus accessibles. Je pense que Perfect, notre prochain album, va parler à pas mal de gens.

Mick : Je pense qu'Overjoyed, notre album de l'année dernière, est aussi une bonne porte d'entrée.

Jad : 1/2 Gentlemen serait trop noisy pour beaucoup de monde.

S : Cette question s'adresse à Jad. J'ai vu sur ton site que tu te proposais d'écrire une chanson sur commande pour 300$. Je trouve l'idée géniale.

Jad : Merci.

S : J'ai lu que t'en as fait une pour une demande en mariage qui a marché, c'est beau.

Jad : Ouais!

Mick : Heureusement (rires)! Imagine si ça marche pas...

Jad : La plupart des chansons qu'on me demande sont pour des anniversaires, des naissances de bébés ou des mariages mais, oui, il y a eu une chanson pour une demande en mariage ce qui m'a mis un peu plus de pression (rires).

S : Est-ce que t'as eu des demandes chelous ou drôles? Ou c'est que des moments heureux que les gens veulent partager?

Jad : Oui, pour la plupart. Il y en avait une, c'était pour un site web qui vendait des meubles donc j'ai dû faire une chanson sur des meubles (rires).

S : J'aimerais beaucoup écouter ces chansons, est-ce qu'une compilation est prévue un de ces quatre?

Jad : Les chansons sont très personnelles, il faudrait que je demande la permission à tous ces gens. Et c'est très différent de Half Japanese parce que, sur ces chansons, je joue de tous les instruments : guitare, claviers, quelques percus...

S : J'aimerais savoir quels sont vos albums préférés?

Mick : On a fait l'année dernière quelques dates avec le groupe américain Neutral Milk Hotel, c'est vraiment là que je les ai découvert et je les aime beaucoup

Gilles : Ouais, pareil pour moi mais je peux écouter aussi de la folk, tout me rend heureux, ça dépend de l'humeur du jour.

S : On a qu'à dire pour l'humeur d'aujourd'hui?

Gilles : Je dirais Half Japanese (rires).

Jad : Deerhoof, c'est un groupe qu'on aime tous.

Gilles : Oui.

Mick : Absolument. Oui.

S : Des groupes plus vieux, qui vous ont inspiré ou influencé?

Jad : MC5, Stooges, Captain Beefheart...

Gilles : The who, Led Zeppelin. Il aime pas (regardant Jad) mais c'est ma référence, pour moi John Bonham est le meilleur batteur.

Jad : Les Who j'aime bien.

S : Parlons du vinyle à six faces, c'est un drôle de truc que j'ai jamais vu avant. Vous pouvez nous en dire plus sur Mike Dixon [le monsieur à l'origine du vinyle en question, NDLR]?

Jad : Il fait des vinyles découpés ("lathe cut records"). Le vinyle a trois trous, trois bandes circulaires différentes de chaque côté, de façon à ce qu'on ait une chanson par trou.



S : Vous l'avez rencontré? A quoi il ressemble? A quoi il pense pour faire des trucs pareils?

Jad : Oui, c'est un chic type, ça commence à faire un bout de temps qu'il fait ça. Je l'ai rencontré pour la première fois il y a quinze ans, il m'avait demandé de faire une chanson pour son mariage (rires).
Et, pour son mariage donc, il a découpé des vinyles lui-même et leur a donné des formes de coeur.

S : Des formes de coeur? Un vinyle en forme de coeur?

Jad : Oui, et il a donné une copie du vinyle à chaque invité.

Mick : Il était présent à un festival où on jouait l'année dernière. Il avait amené son matos. Au début, on l'avait mis dans un garage puis ensuite on l'a mis à la vue de tous et il était en train de faire des vinyles carrés (rires). Le groove était circulaire mais le vinyle était carré. Et tout un tas de gens le regardaient, ça avait tout d'une performance. C'est vraiment un chouette type, intelligent. Et il travaille rapidement, c'est comme regarder quelqu'un découper des pizzas (il mime des gestes de découpage rapides).

S : Je me suis demandé ce que serait l'équivalent d'un groupe aussi novateur que Half Japanese mais qui débute à notre époque. Et puis je suis passé à autre chose parce que la question était bizarre.

Jad : Oui.

S : Alors je vais vous demander de trouver un nom pour ce groupe qui débute. J'ai amené deux sacs remplis de papiers avec des mots (ils se marrent parce qu'ils connaissent la suite) et vous devez en choisir un par sac. [c'est comme ça que le nom du groupe a été choisi : ils avaient tiré les mots HALF et JAPAN, NDLR].

Gilles : Mon deuxième groupe, il y a dix-huit ans, a fait pareil. On est tombés sur Debile et menthol (rires). Donc, notre groupe s'est appelé Debile Menthol (re-rires).

Jad (il choisit deux papiers) : BEEF BOWLING (rires).

Gilles (il choisit à son tour) : COLD HAT.

Jad : Non, il y a écrit HATE.

Gilles : Ah oui, COLD HATE.

S : COLD HAT c'est mieux.

Mick : Sérieusement, tu voudrais jouer dans un groupe dans lequel il y a (de la) haine ?(rires)

S : Ouais, je regrette de l'avoir mis dans le sac, ça colle pas avec l'ambiance Half Japanese.

Mick : Pas de problème, t'en as écrit tout un tas. (Il choisit ses mots) Alors moi j'ai CAR BALCONY, c'est un concept intéressant (rires).

S : Alors, quel est le meilleur nom?

Mick : Dur à dire. Je n'appellerai aucun de mes groupes avec ces noms pour être honnête (rires). Mais bon, ça a marché avec Half Japanese, (il regarde Jad) ça vous a réussi, non?

Jad : Oh oui.

S : Pour la petite histoire, j'avais aussi mis HALF et JAPAN dans chaque sac, histoire que vous ayez une chance de retomber dessus. Sinon, je me demandais si vous passiez du temps à glander sur internet?

Jad : Oui.

S : Est-ce que vous avez vu cette vidéo de Firecracker Firecracker ?

Jad, Mick, Gilles : Non.



S : Un membre du webzine me l'a fait découvrir [il s'agit d'Animal X dans ce topic du forum, merci à lui, NDS], on y voit un boxeur en train de danser avant son match et le tempo colle bien, on a l'impression qu'il danse sur votre chanson.

Jad : Envoie-la.

Mick : C'est sur youtube?

S : Oui, je sais pas qui l'a fait mais ça vaut le coup d'oeil.

Mick : Jad a fait quelques clips pour les nouveaux titres. Des espèces d'animations rapides super jolies. Des illustrations des chansons en quelque sorte.

S : Combien?

Jad : Trois pour l'instant. J'en ai presque fini une autre pour "We Cannot Miss" et je m'y remets dès que je reviens à la maison.

S : Je me demandais à quoi ressembleraient les titres des chansons aujourd'hui si vous refaisiez un album Strange But True [album fait avec Yo La Tengo en 1998 dans lequel les chansons avaient pour titre des unes incongrues parues dans la presse régionale. Du genre "Une ville de l'Ohio délivrée des abeilles tueuses par des chauve-souris vampires affamées", NDLR]. Avec tout ce qu'on trouve sur internet, est-ce que ce serait plus drôle? Plus bizarre?

Jad : J'essaierais de garder ça drôle à nouveau. Je sais qu'il y a plein de choses tristes autour de nous mais j'aimerais rester positif et heureux plutôt que triste.

S : Est-ce qu'il y a des questions auxquelles vous êtes fatigués de répondre?

Jad : Pas vraiment. Parfois, on me demande où je trouve mon inspiration et ça me paraît étrange. Je n'y pense même pas, ça me paraît aller de soi.

Gilles : Pour être aussi naturel que possible, comme on l'est.

Jad : Oui, ça c'est le gros truc chez nous, être naturel. Il y a tellement de groupes qui essaient de projeter une persona, nous on fait pas ça, on est nous-mêmes.

S : Est-ce que vos compos commencent toujours avec ton écriture?

Jad : On peut commencer par la musique ou par...

Gilles : Assez souvent, Jad est dans le van en train d'écrire des paroles. [les deux prochaines phrases sont dures à retranscrire, il y a un peu d'agitation dans le magnéto : Jason, basse, et John, guitare, arrivent dans la loge à ce moment là. Dieu merci parce que je commençais à poser des questions un peu bateau, NDS] Et, en tournée, quand on est fatigués, on s'arrête dans un studio et on met de la musique sur ses paroles. Et d'autres fois, on commence par la musique et Jad ajoute les paroles.

Jad : Il y avait une tournée où on avait écrit le nom d'une chanson qui n'existait pas sur la setlist. On savait pas la jouer mais quand t'es en train de dérouler le set, il y a un titre écrit, tu dois le jouer. (rires) La chanson "Fire In The Sky" fut composée de la sorte.

John (guitare) : C'est celle là qu'on a composé comme ça?

Jad : Ouais, on avait le titre, "Fire In The Sky", sur la setlist et...

John : Boom (il claque ses doigts), on a encore la chanson 20 ans après.

Jad : La chanson est restée la même que quand on l'a jouée sans répète, on l'a juste crée de manière spontanée.

S : Je n'ai plus de questions mais je vais en reposer certaines, pas toutes hein, à Jason et John (rires) Les albums que vous aimez le plus, vieux ou récents?

John : Tu veux dire des albums de Half Japanese? Ou des albums de toute la planète?

S : J'avais demandé les deux à vos collègues donc vous pouvez répondre aux deux.

Jason (basse) : Pour Half Japanese, j'aime beaucoup 1/2 Gentlemen/Not Beasts et Loud dans la première période. Pour le milieu, je pense que c'est Sing No Evil. C'est peut-être mon préféré, je les aime tous mais celui-là se détache. Pour la période plus récente, Overjoyed.
Et, pour les autres disques, je pense que Trout Mask Replica de Captain Beefheart a été un grand disque qui a profondément changé ma vie. Le seul disque qui était suffisamment fort pour que je ne puisse pas m'arrêter de l'écouter et parte faire autre chose était un disque d'un groupe dans lequel a joué Mick qui s'appelait The Work. Ils ont fait un disque en 1982 qui s'appelait Slow Crimes qui m'a fait me dire qu'un jour je lancerais un label rien que pour pouvoir le ressortir.
Quand je suis revenu de ma première tournée, en 1990, j'ai démarré Megaphone, mon propre label et j'ai fait represser ce disque.
Sinon, je pense que Françoise Hardy est une des plus grands artistes de tous les temps. Parfois, je pense que sa musique est la plus parfaite qui ait jamais été faite mais quand j'arrête de l'écouter, je ne suis plus de cet avis. Quand je l'écoute, il n'y a rien de mieux.

Jad : Et après tu la regardes (rires).

John : Mon album préféré de Half Japanese, si je devais en choisir un, ce serait le prochain qu'on va sortir parce que je pense qu'il a un côté explorateur, il va sur de nouveaux territoires.

Gilles : Je savais pas qu'on avait le droit de répondre ça (rires).

John : C'est une option, ouais.

Gilles : Alors je dirais la même chose.

John : Pour ce qui est des disques des autres, il y a un disque de Stan Getz appelé Sweet Rain, c'est juste fantastique. Je crois que c'est le premier disque de Chick Corea avant que ça devienne horrible, il est encore jeune. Il y a aussi Ron Carter et Grady Tate, ils ont fait une version d'un morceau de Dizzy Gillepsie appelé "Con Alma". C'est un truc génial, le plus génial.

S : Ok, merci. Maintenant, j'ai un dernier truc bizarre à vous demander à tous les deux (je ressors mes sacs avec des papiers, rires des trois autres). On essaie de trouver un nouveau nom à Half Japanese.

Jason : Oh dans le style de ce que Jad et David avaient fait pour Half Japanese?

S : Ouaip.

Jason : (aux autres) Vous avez déjà fait ça?

Jad : Oui.

Jason : J'essayais justement d'expliquer ça à des gens. Ils m'ont regardé bizarrement (rires). J'étais à l'hôtel ce matin et ils m'ont demandé dans quel groupe je jouais. J'ai répondu "Half Japanese" et ils m'ont demandé où on avait trouvé ce nom. Je leur ai dit et...

Jad (à Jason en se marrant) : T'utilises ta main droite pour prendre le mot du sac de gauche?

John : C'est comme ça que t'a fait Jad?

Jad : J'ai pas interverti. La main droite a pris le mot dans le sac de droite et la gauche dans le sac de gauche.

John : C'est une espèce de reconstitution historique. (il fait semblant de lire par dessus l'épaule de Jason) : Barbra Streisand? (rires)

Jason (lisant les papiers): Le nouveau nom du groupe est DOG BOOK ! (rires)

John : C'est plutôt cool, ok à moi, je veux pas me foirer (pendant ce temps là, Mick et Jason essaient des variantes du genre "Dog Face Book" et autres joyeusetés). Holala, où est-ce qu'on va avec ça? SKIN CHESHIRE ! (rires) C'était quoi les autres noms? (plusieurs éclats de rire pendant que les réponses des uns et des autres fusent, sauf COLD HATE qui fait un flop).

Gilles : Bon, on doit en choisir un maintenant.

John : BEEF BOWLING bien sûr (rires).

Mick : Je suis végétarien et je m'y oppose.

Jason : T'as pas à manger le boeuf, juste à le faire rouler.

Jad : Peut-être Tofu Bowling? (rires).

S : Merci à tous !

Un grand merci également à Clarisse Vallée qui a permis que cette interview puisse avoir lieu.




Recherche avancée
En ligne
146 invités et 3 membres
X_Wazoo
Chaurionde
S.
Au hasard Balthazar
Sondages
Levé du mauvais pied, je suis plutôt "réac'n roll" : Ras-le-bol...