Millionaire

Millionaire en 2005 [mercredi 21 septembre 2005]

Mercredi 21 septembre, c’est dans les locaux de Pias que j’avais rendez-vous avec Tim Vanhamel (guitare / chant) et Aldo Struyf (clavier / guitare / chœurs) de Millionaire, afin d’évoquer leur nouvel et excellent album : Paradisiac.
Le contraste entre les deux hommes est saisissant. D’un côté Tim Vanhamel, souriant, affable, exalté, passionné et ne tenant pas en place ! De l’autre, Aldo Struyf, calme, posé, rassurant, mais non moins affable que son acolyte, et tout aussi passionné lorsqu’il s’agit de parler de musique.
Preuve à l'appui !
(Interview réalisée par Max pour XSilence)




Max : Votre nouvel album sort dans toute l’Europe la semaine prochaine, alors qu’il est déjà sorti depuis quelques mois dans le Benelux. Pourquoi ce décalage ? Un choix personnel ou celui de la maison de disque ?
Tim : C’est évidemment un choix de la maison de disque.

Vous avez eu quelques problèmes avec elle, non ?
T : Non pas vraiment.

Pourtant j’ai le souvenir d’un message plutôt virulent à propos d’elle, il y a quelques mois sur votre site Internet ...
T : (rires) Ah tu parles de ça,  je vois ce que tu veux dire. Lorsque j’ai écrit ce
message, on se demandait pourquoi cela prenait tant de temps pour sortir l'album. Nous commencions à perdre patience car nous avons enregistré Paradisiac  l'an passé, en août 2004, et il ne sort que maintenant, un an plus tard ! C’était plus un coup de nerf qu’autre chose, on devenait malade : "Bordel, mais sortez-le " !

Et vous savez pourquoi ?
Aldo : À la base, ils voulaient faire une sortie mondiale, et finalement comme on avait quelques dates durant l’été, ils l’ont sorti d’abord dans le Benelux histoire que les gens puissent l’entendre avant de nous voir.

Parlons de ce nouvel album, "Paradisiac". Sentez vous une pression particulière autour de ce deuxième opus ?
A : Non, je ne ressens aucune pression. Nous voulons juste que les gens l'écoutent et nous voulons le jouer.
T : Ouais, aucune pression !

Pourquoi est-il si éloigné de "Outside the Simian Flock", et pourquoi est-il aussi sombre ?
T : C’est vrai que ce disque est sombre. Et il est différent parce que je pense que chaque disque se doit d'être différent de son prédécesseur. On a envie d'aller plus loin à chaque fois, d'évoluer. Je pense qu'il est important pour un artiste de ne pas faire le même disque encore et encore. Donc oui, il est bien différent et il est sombre, car nous avons traversés des moments difficiles.

Dans votre vie, ou au sein du groupe ?
T : Dans nos vies… dans ma vie, oui.
Aldo : Et l’enregistrement du disque a été dur … donc ça s'entend.

Pourquoi avoir choisi le titre "Paradisiac" alors ?
T : Car il s'agit, comme on l’a dit, d'un album noir, et on voulait que le nom
Paradisiac soit comme un cri de soulagement. Après la traversée des ténèbres, tu te retrouves dans un endroit paradisiaque … C’est, en gros, l’idée !!

Le premier album était plutôt éclectique alors que le second parait plus homogène …
T : Tout à fait, nous avons voulu faire une œuvre solide, une véritable entité, avec une seule direction : le rock.

Peut-être aussi parce que vous aviez moins de temps pour le faire ?
T : Pas nécessairement. Il y a plusieurs raisons à cela, la première est que nous sommes plus âgés maintenant, et nous avons évolués. La seconde est que nous voulions enregistrer un disque quasiment en live. Sur scène, les chansons du premier album sonnent bien plus 'lourd' que sur le disque. Et ici, nous avons fait l'album comme si nous le jouions sur scène.

Vous envisagez de continuer dans cette voie, ou avez-vous encore l’intention de dérouter tout le monde dans le prochain ?
A : Bien sûr ! Nous ne savons pas encore comment sera notre prochain album ...
T : Nous allons encore prendre d'autres directions, c’est évident.
A : Il est certain que ça sera différent. Nous écoutons beaucoup de nouvelles choses tout le temps, et avec la technologie future, nous ne savons pas encore ce qui va se passer, on reste ouvert.

Quand aurons-nous la chance de vous voir jouer en France ?
A : Sûrement au mois de Novembre ou de Décembre, rien n’est confirmé pour l’instant.

(Après cette interview, on a appris qu’ils seront en première partie d’Oceansize le 14 octobre au Nouveau Casino)

On vous attendait en première partie de dEUS …
A : En effet, nous étions supposés le faire mais ça a été annulé à cause de l'album qui n'est toujours pas sorti chez vous … et également à cause de problèmes d'argent.

Depuis le 1er album, on vous a vu participer à de nombreux projets. Est-ce la curiosité, la peur de stagner, ou l’envie d’apprendre qui vous pousse à cela ?
T : Tu sais, c'est drôle ... Nous avons toujours plus ou moins fait ça. Ce n'est pas quelque chose de différent pour nous. J'ai commencé avec les Evil Superstars, puis dEUS. Ce sont des bons groupes, et quand ils m'ont demandé de jouer avec eux, j'ai dit oui. Ca m'a permis de travailler, de créer, d'apprendre également. C'est une mixture de plusieurs choses à la fois et en tant que musicien, ça ne me fait pas peur.

Et vos influences, on les sent nombreuses. Quels artistes ou quels disques vous ont fait dire un jour :  "C’est ça que je veux faire !!" ?
T : Elvis, Kurt Cobain, Jimi Hendrix et plein d’autres. J'ai tellement écouté leur
musique. C’est grâce à des gens comme ça que j'ai choisi de devenir musicien.
A : Pour moi, ce serait Iggy Pop and The Stooges, The Butthole Surfers, Sonic Youth, les Melvins. Tous ces groupes un peu bizarres des années 80. Les Minutemen par exemple, ont été très importants pour moi.

Dans votre dernier album, le titre "We Don't Live There Anymore" me fait un peu penser à du Alice in Chains ...
T : Je ne le ressens pas parce que je ne connais pas bien Alice in Chains. Mais c'est très bien si les gens entendent d'autres choses…
A : Tu n’es pas la première personne à me faire la remarque, il parait que les effets sur la voix ressemblent à du Alice in Chains.

Tout à fait, l’ambiance aussi …
T : A la base, c’est notre bassiste qui a composé la musique, qui a trouvé le riff … Faudra le lui demander à lui.

Quels sont les groupes actuels que vous aimez ?
T : The Mars Volta, Aphex Twin … il y en trop pour tous les citer.
A : 400 Blows qui sont sur le label de The Mars Volta. J'ai beaucoup écouté ça récemment. Il y a Lightning Bolt également. J’ai hâte d’entendre leur nouvel album ! 

Tim, tu as conçu les deux pochettes de Millionaire, et la vidéo de "Champagne" est à la base un court métrage (« Easy Money » de Philippe Dussol). Quel rapport entretenez vous avec l’art en dehors de la musique ?
T : L'Art représente tout pour moi. C'est toute ma vie. C'est vraiment très
important, chaque chose me ramène à ça, et j’en ai besoin, je ne peux pas respirer sinon. Que ce soit la musique, la peinture, la photo ou le cinéma.

J'imagine que vous utilisez tout cela pour votre musique. Vous semblez encore penser à elle comme un art ,et non comme un produit ou un divertissement ...
T : Absolument, la musique est l’art par excellence !
A : Tu peux tout ressentir à travers elle.

J’ai l’impression que peu de groupes pensent encore en ces termes …
T : (rires) C’est une bonne remarque, mais il y a encore heureusement plein de bons groupes qui veulent encore créer quelque chose et avancer. Si tu allumes la radio ou la télé, on y voit que de la merde, ça n’a aucun intérêt. Par contre certaines personnes s’en tapent de gagner de l’argent, d’être célèbres … Elles veulent juste faire des nouvelles choses, jouer leur musique, et être entendues.

Où pourrons-nous vous entendre cette année en dehors de Millionaire ? Aldo, tu seras sur le nouvel album de Lanegan ?
A : C'est possible, mais en ce moment il ne travaille plus sur son nouvel album. Il fait un disque avec une fille de Belle & Sebastian, donc on verra bien.

(NDLR : L’album d’Isobell Campbell et de Mark Lanegan est prévu pour début 2006 et s’intitulera « Ballad Of Broken Seas »)

Tim, la rumeur dit que tu seras dans les prochaines Desert Sessions ?
T : Probablement pas mais je ne sais pas encore, je crois que Josh a déjà tout fini.
Et pour l’instant, tout ce qui compte c’est Millionaire.


Photo par Robert Gil. Merci à lui.
http://lockuhome.free.fr/

 





Recherche avancée
En ligne
242 invités et 1 membre :
Arianapham
Au hasard Balthazar
Sondages
Les Pochettes de disques, elles vous font quel effet ?