Millionaire

Outside The Simian Flock

Outside The Simian Flock

 Label :     PIAS 
 Sortie :    mardi 26 février 2002 
 Format :  Album / CD   

L'autre raison de regretter l'annulation du concert des Queens of the Stone Age en novembre dernier s'appelle Millionaire, nouveau rejeton de la scène rock belge, prolifique s'il en est puisque c'est elle qui a fourni à nos délicates oreilles des merveilles telles que dEUS et Soulwax. Justement, Tim Vanhamel, frontman de Millionaire, est un ancien membre vacataire du groupe de Tom Barman (tournée The Ideal Crash).
Ce premier album, Outside The Simian Flock, distille un rock patchwork, joyeux fatras où se mèlent allègremment guitares et effets electro dont on aurait extrait les possibilités infinies jusqu'à la dernière goutte. Le tout se téléscope joyeusement sans jamais se réduire à un prétentieux capharnaüm, ce qui prouve que ce n'est pas parce qu'on a la moyenne d'âge de Muse que l'on est obligé de virer mégalomaniaques hors d'âge. Tour à tour léger (dans le très bon sens du terme), mélancolique, punchy mais toujours inspiré, cet opus est en train de se tailler une large place dans le rock indépendant, et ceci plus grâce à son excellence encensée par nombres d'artistes confirmés ( Josh Homme de QOTSA le premier) qu'à coups de promotions marketing bourdonnantes. C'est à se demander ce qu'une telle merveille faisait dans les occasions d'un certain disquaire, timidement balancé au prix de quelques euros au beau milieu d'une tripotée d'albums de dEUS bradés eux aussi (mais qui a osé faire çà?).
Sorti en 2002 et encore présent sur toutes les lèvres, Millionaire part à tous les coups gagnant à son petit jeu.


Excellent !   18/20
par Scifi_leni


 Moyenne 15.50/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 07 septembre 2004 à 13 h 56

La premiere écoute de Outside The Simian Flock peut en dérouter plus d'un... l'agencement de la tracklist peut faire référence au nom du groupe: la richesse des styles mélangés, les guitares funky et les claviers groovy peuvent faire penser que l'album ne suit pas un chemin tout tracé. Or c'est là le principal intérêt: le foisonnement d'une corne d'abondance d'où sortiraient tour a tour une pepite, un diamant brut et une rose.
Bref une très très bonne nouvelle sur la scène rock... Pourvu que ca dure !!
Excellent !   18/20



Posté le 18 décembre 2004 à 15 h 25

Situons déjà un peu, Millionaire fait partie de la scène rock actuel belge au même titre que dEUS, Zita Swoon, Girls In Hawai, Sharko ou autres Soulwax et ensuite Tim VanHamel (chanteur/guitariste et leader du groupe) est un ancien guitariste de dEUS.
Outside The Simian Flock est très varié. En effet aucune chanson ne se ressemble.
On peut se retrouver devant des mélanges de beats électro ou funky ("Come With You", "Flame Up") ou devant des chansons plus rock comme la longue et enivrante "Champagne" (qui porte d'ailleurs bien son nom...) basée sur un riff simple répétée.
Quelques petites ballades comme "Me Crazy You Sane" ou la surprise de la fin de l'album la mérite tout autant, j'ai bien nommé "Summer Pass Me By", la chanson la plus calme de ce disque énergique et presque dansant.
Cet album n'a pas le même succès qu'un Girls In Hawai ici en France mais, pour un groupe de la même scène comme je l'ai déjà dit, il en mérite tout autant.
Un album dont il est impossible de se passer après plusieurs écoutes.
Excellent !   18/20



Posté le 01 avril 2006 à 13 h 54

Le mélange des genres est très bénéfique à la musique quand il est réussi mais quand il est raté, il est simplement catastrophique. Outside The Simian Flock rentre malheureusement dans la seconde catégorie. Première écoute, tout sonne bien çà semble entraînant pas trop désagréable. Après quelques écoutes çà commence à se corser : les riffs ne sont pas inventifs qu'il n'y paraissait, les arrangements electro ne sont pas franchement en harmonie avec tout le reste. Certains titres passent difficilement les trois écoutes, d'autres semblent complètement bâclés. Les délires avec des superpositions de voix gueulardes et des rythmiques bien trop lourdes, les chansons à deux accords, c'est peut être pas mal pour sauter partout un jour de craquage mais d'ici de venir à le réécouter régulièrement...
Non tout n'est pas à jeter, certains titres étant très éloignés d'autres, il faudrait être de très mauvaise foi pour parler de ce disque comme totalement mauvais. Mais, et çà n'engage que moi, se sont seulement trois ou quatre titres sur les douze qui me font réellement 'vibrer'. Donc devant les critiques dithyrambiques précédentes, je voulais présenter un avis quelque peu différent sur ce disque.
Sans intérêt   8/20







Recherche avancée
En ligne
124 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Tu as le droit d'effectuer un seul voyage spatio-temporel, où est-ce que tu vas ?