Forum =Nick Cave And The Bad Seeds=
Nick Cave
 


Posté le 20 août 2013 à 13 h 44m 47s

Ho les tronches, hé


Posté le 11 septembre 2014 à 17 h 13m 07s

Il y a 14 ans je me suis procurée par je ne sais plus quel moyen une vieille compil rock. Bien.

Et puis un soir le genre de soirée où ta seringue est crade où les monstres grimpent aux murs et squattent ton plafond je tombe sur un titre, no more shall we part. Un blues terrible, magnifique, simple et limpide, un bon flow quoi .

23 ans apres il y a des sons qu'on a toujours écouté et qu'on laisse reposer, murir pour les réentendre avec une autre lecture, on se libère des mauvaises ordonnances médicamenteuses, des camisoles chimiques, des psychotropes, des neuroleptiques bref.
Mais je crois qu'en matière de performance créative Cave est un scénariste, un écrivain, un romancier, un essayiste, un dramaturge, un acteur, un compositeur de b.o de longs métrages plutôt réussit.
C'est le parcours qui façonne l'artiste.

Et Ce qui ressort dans un peu plus de quarante ans de musique chaotique et démentielle pour des Gens comme Cave ou d'autres qui ne sont plus là pour en parler ni la faire, c'est de lire ou d'entendre :

Que c'est un gothique, que dale. Que c'est un punk que dale. qu'il s'exprime mal, foutaise. que c'est la came et la merde que t'as dans le sang qui fait le rock, Pfffff...Que c'est fun de jouer de la guitare défoncé sur scène, arrêtons la déconne on voit ce que ça donne à la fin.

Sex Drugs & Rock des mots qui font planer sur les angoisses, les peurs, les drames, les tragédies, que donnent la vie à des type comme les boys next door.
Les frustration jaillissent.

Alors oui Cave est clean, et j'adore et j'aime quand il se tape un top model, j'aime quand il se déplace en Jet pour un concert et que ça coute une blinde, j'adore quand il fait la gueule sur les photos et qu'on le trouve moche, j'aime son mauvais gout sur scène, j'aime son dernier album agaçant fait pour ses gosses.
J'aimerai le jour où il rendra l' âme, qu'on lise tout et n'importe quoi sur Cave.
The Devil Bless You


Posté le 11 septembre 2014 à 17 h 20m 16s

Pardonne mon insolence, mais acquis il y a 14 ans, et on est 23 ans plus tard... http://img3.wikia.nocookie.net/__cb20121024231108/ ... _Brown.png


Posté le 11 septembre 2014 à 23 h 00m 55s

C'est beau à pleurer ces déclarations enflammées de fans. Moi son numéro de sosie de Johnny Cash m'a toujours laissé de marbre.


Posté le 08 février 2017 à 10 h 24m 00s

Le 3 octobre au Zéntih de Paris


Posté le 08 février 2017 à 11 h 49m 34s

Le choix des salles de cette tournée Européenne est .... étrange. Que des grosses salles au son merdique, sans aucune âme, tout ça pour présenter cet album oh combien personnel.

Du coup j'hésite vraiment...


Posté le 08 février 2017 à 12 h 31m 50s

J'en profite pour demander... J'ai découvert l'album de Nick Cave y'a pas longtemps et j'ai été agréablement surpris. Je l'ai trouvé assez délicat et émouvant souvent. Et hyper personnel, oui. Est-ce qu'il est centré sur la mort de son fils?


Posté le 08 février 2017 à 12 h 43m 30s

C'est ce qui se dit oui.


Posté le 08 février 2017 à 13 h 10m 07s

Il a supposément été écrit avant la mort de son fils, donc c'est pas censé être le sujet, mais vu que l'enregistrement de l'album s'est fait après on peut supposer que c'était "dans un coin de sa tête" oui. En tout cas la presse a bien sûr fait choux gras de ce timing.


Posté le 08 février 2017 à 13 h 14m 58s

C'est comme pour Blackstar de Bowie, tout le monde dit que c'est un album testament, alors qu'il ne s'est su condamné que trois mois avant la fin, le disque était déjà en boite depuis quelques temps.


Posté le 08 février 2017 à 15 h 22m 30s

Ouais enfin bon, on peut imaginer aisément que oui Nick Cave a été influencé par ça au moment de l'enregistrement, et que Bowie savait dans un coin de sa tête que ça planait au-dessus de lui. On n'est certes pas dans la situation de Lhasa ou Rowland S Howard qui se savaient condamnés quand ils ont fait leurs derniers disques, mais bon...
En tout cas, ce côté personnel, intime et douloureux s'est imposé à moi sans savoir si le disque avait été fait avant ou après ou pendant la mort de son fils.


Posté le 08 février 2017 à 16 h 16m 48s

Lhasa


Posté le 08 février 2017 à 16 h 29m 31s

Comme tu dis... La combo Mort + dernier magnifique disque épuré dans sa langue natale (l'anglais, enfin), ça m'avait foutu une bonne baffe.


Posté le 26 octobre 2017 à 15 h 35m 03s

The Boatman's Call : le premier album que j'écoute de lui où je me dis tiens, là, c'est franchement pas ma came. Je trouve ça mou et un peu gnangnan par moments.


Posté le 26 octobre 2017 à 17 h 33m 11s

C'est, comme on dit, "l'album de la maturité", Boatman's call, respectable, tout en épure piano-voix, le genre sobre et ultra-sérieux, avec un côté crooner surjoué pour épater les élites culturelles de l'époque qui jugeaient ses albums précédents "too much" voire de mauvais goût... Les fans de la première heure ne l'aiment pas des masses je crois, à peu près pour ces raisons d'ailleurs.

Moi je trouve qu'il y a quand même de sacrés morceaux (de bravoure!) dessus, notamment There is a kingdom que je tiens pour une de ses plus belles chansons.




   1  2  3  4  5   
:: Fiche artiste :: Liste forums :: Liste sujets :: 
Recherche avancée
En ligne
129 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Où habitez vous ?