Discussions et Dérapages
Que lisez-vous en ce moment ?
 


Posté le 01 août 2020 à 07 h 42m 28s

De tous les dosto que j'ai pu lire (heu...deux) je recommande vivement les frères Karamazov.
Si tu veux te faire toute la biblio d'emily Bronte, c'est facile, les hauts de hurlevent est son seul roman

Et si l'héroïc fantasy te rebute pas, derrière l' indépassable Tolkien, comment ne pas te conseiller l'assassin royal de Robin Hoob (que j'ai préféré à game of thrones)

---[Edité le 01/08/2020 à 07 h 47 par Zebulon]---

Posté le 01 août 2020 à 08 h 30m 13s

Je crois avoir essayé les Hauts de Hurlevent il y a très longtemps, sans succès. L'heroic fantasy me rebute pas du tout, j'ajoute à ma liste.

Merci

PS : je viens de me rendre compte que j'avais mis Si c'est un homme dans la catégorie roman... Mais bon l'idée c'est que si vous avez d'autres titres de témoignages de ce genre, je suis preneur aussi.

---[Edité le 01/08/2020 à 08 h 39 par François Corda]---

Posté le 01 août 2020 à 11 h 11m 39s

@François : Dans le genre des livres de Primo Levi, tu peux lire la suite de "Si c'est un homme" qui raconte l'histoire bien moins connue de la question du retour des camps :"La trêve".
Des témoignages : "L'espèce humaine" de Robert Antelme, éditée en 1946 je crois, il y raconte son expérience des camps et ses propres réflexions. La trilogie (c'est très court en fait) "Auscwitz et après" de Charlotte Delbo, peut-être le lecture la plus dure et impressionnante de ma vie de lecteur. Lue il y a plus de 20 ans, le souvenir est intact, ses phrases résonnent encore.
Georges Hyvernaud, "La peau et les os" et "le wagon à vaches" sur la vie dans les stalags/oflags, une écriture sèche comme un coup de trique.
"Les carnets" de Louis Barthas : toute la guerre de 14 racontée par un simple soldat, véritable enfant de la IIIè république. Celui qui ne ressent rien à cette lecture est un con.
D'autres livres difficilement classables : d'abord "Baltimore" de David Simon, le reportage modèle pavé qui servira de base au scènario de The Wire. "Congo" de David Van Reybrouck, un mélange de roman, d'histoire de la Belgique et du Congo, d'autobiographie, etc. C'est passionnant.
"Balkans-Transit" et "Les passagers du Roissy-express" de François Maspero, deux récits de voyage surprenants, érudits. Dans le même genre, un de mes livres préférés : "Danube" de Claudio Magris, l'histoire du fleuve.
Un retour rapide au roman : "La musique du hasard" et "Tombouctou" de Paul Auster.
Et "L'acacia" de Claude Simon, c'est entre autres un roman d'action, CS y raconte sa bataille de 1940 en tant que cavalier (!), il écrit et c'est comme si tu te trouvais juste à côté du personnage, tu cours quand il court et tu es essoufflé, tu entends les balles sifflées de partout et tu flippes, en le lisant ça me rappelait le 2ème épisode de "Band of brothers", la séquence de la prise d'une batterie allemande filmée sur l'épaule d'un soldat qui court.
Je peux continuer des heures, mais je m'arrête ici.

---[Edité le 01/08/2020 à 11 h 14 par NicoTag]---

Posté le 01 août 2020 à 11 h 45m 43s

"Sur la foi des quelques trucs de SF un peu malins que j'ai vu dans la liste, je tente "Demain les chiens" de Clifford Simak"

Et je relance d'un Des Fleurs pour Algernon, de Daniel Keyes.

Sinon, niveau récit/histoire vraie/poignante/etc, "Si c'était à refaire", autobiographie d'un auteur, aidé par sa femme Florence.


Posté le 01 août 2020 à 12 h 09m 40s

Si tu as aimé "Une vie" et "L'assommoir", il y a les grands romans de Flaubert (Madame Bovary et L'éducation sentimentale) qui s'imposent assez naturellement.

Si tu as aimé les Dostoïevski, il y a un auteur français peu connu dans une veine assez similaire : Louis Guilloux, le roman que je conseille de lui sans hésiter : "Le sang noir". Sinon si tu as du temps à tuer il y a aussi les grands russes (Tolstoï, Gogol, Tourgueniev, Pasternak, Boulgakov).

Dans les classiques toujours, comme je sors d'un littérathon spécial Angleterre, je recommanderai, toujours dans cette veine des grands romans psychologiques et satiriques du 19ème : Thomas Hardy (Tess d'Urberville, Jude L'obscur), Dickens (Les grandes espérances, David Copperfield, Bleak House, mais attention à la traduction choisie !), Thackeray (La foire aux vanités, Barry Lyndon) et bien sûr Middlemarch de G. Eliot.

Sinon au rayon fantasy : Gagner la guerre de Jaworsky (attention style très particulier) m'avait bien embarqué.

Et dans mes lectures récentes je me suis attardé dans le nord : le danois Kim Leine avec "Les prophètes du fjord de l'éternité" (roman épique et plein de noirceur sur la colonisation du Groenland) et l'islandais Jon Kalman Stefansson (sa trilogie : "Entre ciel et terre", "La tristesse des anges", "Le coeur de l'homme", très beau mais très contemplatif, faut aimer la poésie des fjords et des tempêtes).

Et je rejoins Reznor, tous les bouquins qui ont été publiés par Toussaint L'ouverture que j'ai pu lire, je les ai trouvés super (Watership Down mais aussi Karoo, Price, Le dernier stade de la soif, Un jardin de sable, Tous les hommes du roi, que du bon !)


Posté le 01 août 2020 à 13 h 45m 57s

Monsieur Toussaint Louverture, c'est toujours parfait ce qu'il propose. Et leurs livres sont toujours de très beaux objets.

Sinon je rejoins pour Gagner le guerre, plus qu'un roman de fantasy, c'est un vrai roman de capes et d'épée, je me suis enfilé les 1000 pages sans m'en rendre compte. Pour ma part, je ne suis pas loin de considérer ce livre comme un chef d'œuvre. par contre, mieux vaut lire le recueil de nouvelles Janua Vera avant.


Posté le 01 août 2020 à 14 h 07m 25s

Oui Monsieur Toussaint Louverture, toujours de la grande qualité.
Pour Gagner la Guerre, je vous rejoins. Moi qui me fais chier devant un bouquin de fantasy, celui-ci était pas mal.


Posté le 01 août 2020 à 18 h 47m 56s

Ah oui, Premier Amour, bien sûr, j'avais trouvé ça beau. Pourtant, je ne l'aurais jamais cité dans mes coups de coeur. Tout comme Madame Bovary, que j'avais aimé... sans plus. Le problème aussi de ces grands classiques, c'est qu'on les lit peut-être trop jeunes. Je me souviens d'avoir étudie La condition humaine de Malraux en 1ère, j'avais aimé, mais je me prendrais peut-être une claque aujourd'hui. Comme La peste de Camus et certainement beaucoup d'autres...

Paul Auster j'avais lu le voyage d'Anna Blume mais je n'en garde aucun souvenir si ce n'est que j'avais trouvé ça pas mal...
Jim Harrisson, pareil, Un beau jour pour mourir ne m'avait pas transporté.

Je me rends compte que j'ai aussi oublié La pitié dangereuse de Zweig dans ma liste. Tellement évident, simplement écrit, et en même temps tellement profond. Ca m'avait fait penser (un peu) à du Dostoïevski.

Récemment j'ai plutôt aimé L'homme dé, pitch incroyable, assez sale, mais un chouïa faible en terme de narration j'ai trouvé.

PS : L'assassin royal réservé, tout comme La trêve. La décimation ce sera pour la rentrée, il fait partie du réseau élargi qui est en pause cause COVID.

PS2 : @Reznor : Watership Down c'est noté. Réservation à la rentrée aussi.

---[Edité le 01/08/2020 à 19 h 00 par François Corda]---

Posté le 01 août 2020 à 19 h 03m 37s

On a le droit de prendre le nom d'un personnage historique pour sa boîte ? Là en l'occurence déjà que l'histoire de Toussaint Louverture est pas ultra connue (comme pas mal d'autres aussi intéressants), je trouve ça bizarre qu'une maison d'édition puisse s'appeler comme ça...ça créé de la confusion.


Posté le 01 août 2020 à 21 h 56m 54s

@Jekyll : tu me diras ce que tu en penses, je suis curieux de connaître ton avis


Posté le 01 août 2020 à 21 h 59m 24s

@Plock : d'autant plus que leurs livres n'ont pas ou de rapports avec Toussaint Louverture ous on histoire.




   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13 ... ...  514  515 
:: Liste forums :: Liste sujets :: 
Recherche avancée
En ligne
298 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les téléchargements et vous...