The Scientists

A Place Called Bad

A Place Called Bad

 Label :     Numero Group 
 Sortie :    vendredi 19 août 2016 
 Format :  Compilation / CD  Vinyle   

Quatre vingt titres. Rien que ça. Ce n'est même plus une compilation à ce niveau, on pourrait appeler ça une anthologie, voire même un intégrale. C'est d'ailleurs ce qu'est A Placed Called Bad, la totalité des enregistrements studios du groupe entassée sur trois disques, avec des lives enregistrés un peu partout sur le dernier. Il était temps diront certains.

C'est beaucoup, c'est dur à digérer forcément, mais on ne vous demande pas non plus de tout ingurgiter d'un coup. On a une bonne idée de l'évolution du groupe durant ses neuf années d'existence, et surtout on peut se rendre compte à quel point ce groupe n'a pas eu la reconnaissance qu'il méritait. Ce mélange de punk à la Ramones, de nonchalance presque comparable à The Fall ou à the Saints, s'associe remarquablement bien à l'arrogance d'un Jesus Lizard. Des titres courts, entre blues noisy & punk minimal parsemés d'envolés créatives et de coups de gueule bien sentis. Que demander de plus ?

A Place Called Bad permet de replacer The Scientists dans la mémoire collective, de voir qu'entre Midnight Oil & Silverchair il se passe des choses au pays des kangourous & de Drazic.

Petit conseil pour finir, optez pour le coffret 4 cds même si je sais, c'est toujours plus classe d'avoir les vinyles. Là pour le coup les grands formats c'est vraiment une compilation d'une grosse vingtaine de titres regroupée sur deux disques (avec un 7" ou une cassette pour les versions collectors). 80 titres contre une grosse vingtaine donc, faites votre choix.


Très bon   16/20
par X_Lok


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
64 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Parmis ces biopics musicaux, lequel préferez vous ?