Soul Asylum

Hang Time

Hang Time

 Label :     A&M 
 Sortie :    février 1988 
 Format :  Album / CD   

Enigmatique pochette que celle de "Hang Time", où l'on y voit une forêt de jambes nues rougeoyantes suspendues dans l'air, les chevilles liées par des cordes. Autant dire que ce n'est pas la franche rigolade qui s'impose d'entrée devant ce cinquième album de Soul Asylum. Mais n'allez pas croire que l'on est ici face à une collection de titres d'adolescents dépressifs. Loin de là ! "Hang Time" est bien plus intéressant que cela, et cet LP brille d'abord par sa spontanéité et sa consistance. Sorti en 1988 (4 ans après le tout premier album), "Hang Time" s'avère dans l'ensemble assez réussi, efficace et sans prétention, même s'il souffre tout de même de quelques erreurs de jeunesse et d'un peu de précipitation par moments. Soul Asylum a encore du mal à tenir sur la durée, et c'est sur ses compos les plus courtes (moins de 3 minutes) qu'il reste le plus percutant et le plus incisif ("Down On Up to Me" ; "Beggars and Choosers"). Entre pop et rock seventies façon Big Star et The Replacements, le groupe livre quelques titres sensibles et bien écrits ("Endless Farewell"), et affectionne les effusions de guitares saturées ("Standing in the Doorway"). On laissera ainsi de côté les faux pas tels "Twiddly Dee" ou "Put the Bone In", pour se tourner plutôt vers un "Sometime to Return" par exemple, ou encore "Little Too Clean" persuasif et accrocheur.
Un opus loin d'être indispensable donc, mais qui marquait en son temps l'intrônisation de Soul Asylum dans le paysage rock américain.


Pas mal   13/20
par GirlfromMars


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
168 invités et 1 membre :
Chaurionde
Au hasard Balthazar
Sondages
Tu as le droit d'effectuer un seul voyage spatio-temporel, où est-ce que tu vas ?