Soul Asylum

Let Your Dim Light Shine

Let Your Dim Light Shine

 Label :     Columbia 
 Sortie :    mardi 06 juin 1995 
 Format :  Album / CD  K7 Audio   

Dans votre discothèque il y a, j'en suis sûre, deux ou trois albums dont vous ne vous lasserez jamais, que vous pouvez écouter aujourd'hui, demain, à n'importe quel moment de la journée, et qui vous touchent à chaque fois de la même façon. Pour moi, Let Your Dim Light Shine fait partie de ces albums.

Il est indéniablement la meilleure production de Soul Asylum. Trois ans après le succés commercial de Grave Dancers Union, les quatre de Minneapolis étaient en quelque sorte attendus au tournant, et l'on peut dire qu'ils ont su négocier le virage avec beaucoup de talent. En 1995, le groupe a déjà plus de 10 ans d'existence : ce n'est donc pas le carton de "Runaway Train" sur le précédent LP qui leur aura fait tourner la tête, bien au contraire. Let Your Dim Light Shine ne laisse rien au hasard, de l'inévitable et brillant single "Misery" au punky rock "Just Like Anyone", cet album enchaîne les réussites comme on enfile les perles d'un collier. De perles, il en est d'ailleurs question [attention, jeu de mots] pour le tendre et poétique "String of Pearls", où le talent de songwriter de Dave Pirner est ici à son apogée : une galerie de portaits attachants synthétisée en 4 minutes 50 et quelques mots toujours justes ... rien à rajouter ! "Promises Broken" et "Eyes Of a Child" rivalisent là aussi de subtilité, tant dans le chant appliqué que dans les mélodies superbement accrocheuses. On notera également que le changement de batteur (Sterling Campbell supplée Grant Young) au sein de la formation se fait ressentir sur des titres comme "Caged Rat" ou "Shut Down", où la frappe est plus lourde et nettement plus appuyée. Produit par Butch Vig et mixé par Andy Wallace [hum hum ... le grunge est passé par là !], ce huitième LP de Soul Asylum bénéficie on s'en doute, d'une production propre et très léchée, peut-être un peu trop d'ailleurs (là serait le principal reproche qu'on pourrait lui faire si l'on voulait pinailler). "I Did My Best" conclut le tout comme un point d'interrogation auquel on a envie de répondre : oui les gars, vous avez fait de votre mieux, et c'est réussi !


Excellent !   18/20
par GirlfromMars


 Moyenne 16.50/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 16 octobre 2005 à 16 h 37

Voila le genre de disque qui contredit ma théorie selon laquelle on apprécie un disque inversement à la manière de laquelle on l'a aimé à la première écoute.

En effet pas besoin de 1000 écoutes pour voir qu'on a à faire à un chef-d'œuvre.
Une voix impeccable, des mélodies immédiatement accrocheuses, une instrumentation de très haute qualité, une production impéccable voilà ce que nous ont sorti les Soul Asylum.
C'est reposant, c'est très bon, on a de belles ballades. J'ai bien du l'écouter une bonne centaine de fois ce disque, c'est comme une bonne bière toujours le même goût mais jamais lassante.

Sans doute leur meilleur album, et comme pour tout sommet le début de la fin, j'ai été très déçu de leurs enregistrements suivants.
C'est sans doute le genre de disque qui peu plaire aux amateurs de rock indé comme au plus grand nombre.
Bon   15/20







Recherche avancée
En ligne
403 invités et 4 membres
François Corda
Zebulon
El rodeo
GBV_GBV
Au hasard Balthazar
Sondages
Si je vous dis beauté féminine vous me répondez ?


Elysian Fields
Emily Haines
Emiliana Torrini
PJ Harvey
Mazzy Star
Blonde Redhead
Cat Power
Peaches