Islands

Ski Mask

Ski Mask

 Label :     Manqué Music 
 Sortie :    lundi 16 septembre 2013 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Ça fait déjà un bout de temps que ce disque est sorti, mais je profite de me l'être fait offrir en physique pour mettre à plat mes pensées sur ce disque qui sont, disons ... Mitigées ... En effet, le disque en lui-même me semble assez inégal, et par-dessus se rajoute mon affection toute particulière pour ce groupe qui affecte sérieusement mon objectivité! Mais ce qui est sûr, c'est que Ski Mask est jusqu'ici le moins bon album d'Islands et peut-être aussi leur premier ratage!

Ski Mask est un de ces fameux album-bilan : ceux qui reviennent sur la carrière d'un groupe et essaie d'en faire un résumé complet, tout cela sans que l'album soit un simple "best of...". Évidemment, difficile ici de ne pas y voir une couverture pour masquer un éventuel manque d'inspiration ou de motivation, et ce que je crains, c'est que ce soit exactement ici le symptôme de cet album ! Alors certes les chansons sont, comme à l'habitude du groupe, plutôt solides en général (certaines d'entre elles restent molles ou un tant soit peu désincarnées comme "Death Drive" par exemple), mais il y a un cruel manque d'unité entre ces chansons, certaines misant sur le ton naïf que Nick Thorburn a ramené avec lui en sortant des fameux Unicorns ("Nil"), d'autres sur le côté mélancholique et ... Bien vaporeux des chansons de l'album Vapours ("Becoming The Gunship"). D'autres encore jouent la carte de la sobriété dans les arrangements à la manière de A Sleep & A Forgetting (le tube "Wave Forms"). Le problème est que ces styles assez différents les uns des autres ne parviennent pas à la cohésion qu'on peut demander d'un album !

D'autant que cette cohésion, on la réclame encore plus quand il s'agit d'Islands ! Le songwritting de Nick Thorburn, en effet, bien qu'assez brillant, ne déborde pas d'originalité (et les digressions assez inattendues qui caractérisaient les chansons de l'album Arm's Way ne font pas vraiment exception car, bien que très funs, elles restaient assez artificielles), et ce qui faisait la vrai force des albums d'Islands c'était le fait qu'ils prenaient tous un parti pris assez fort, et l'épuisaient jusqu'au bout. Retrun To Sea et son côté twee-pop, Arm's Way, son excentricité et ses sonorités quelque peu celtiques, Vapours et ses instruments électroniques, A Sleep & A Forgetting sa sobriété, ses arrangement impeccables et sa mélancolie. Rien de tout ça pour Ski Mask malheureusement, c'est juste un album bilan ... Ce qui aurait été fort c'est de lier tout ces sons dans un nouveau parti pris fort et cohérent, et c'est finalement tout ce qui était demandé pour ce nouvel effort du groupe. Mais c'est aussi précisément sur ce point que le groupe s'est raté, et c'est à cause de cela que cet album n'est que moyen ...


Pas mal   13/20
par Kalamfoo


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
104 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans la série "C'est (devenu) trop chiant, ne me parlez plus d'eux!", vous désignez:


The Arcade Fire
Arctic Monkeys
Baby Shambles
Clap Your Hands Say Yeah !
Dionysos
I Am X
Interpol
Mogwai
Placebo
Radiohead