Emboe

Colita De Rana

Colita De Rana

 Label :     Zéro Égal Petit Intérieur 
 Sortie :    lundi 18 avril 2011 
 Format :  Album / CD   

Décrire la musique d'Emboe, le projet solo d'Emmanuel (guitariste de Sons Of Frida), nécessiterait de s'extraire de la sémantique habituelle qui sert à définir le rock pour plutôt se reporter vers un langage cinématographique où le décor serait central et les acteurs de vagues ombres sans épaisseur, sans poids.
Colita De Rana se pense et se ressent comme un assemblage de pièces sonores improvisées, à la fois noisy et ambiant, parfois entêtant dans ses basses vrombissantes ("Recita Su Poesia Despues Del Amor"), parfois léger et planant lors des incursions au piano ("A Mi Hiro Querido (Part 1)"). Difficile également de rattacher Emboe à un quelconque courant artistique. Il faut davantage comprendre la chose comme la visite d'émotions qui vont et viennent sans causes apparentes, avec fugacité, mais qui laissent en se retirant une impression forte et durable.
Si la guitare reste l'instrument privilégié, il ne s'agit pas non plus ici d'un exercice démonstratif. C'est un outil utilisé à contre-emploi et qui sert à étirer des trames autant visuelles que sonores qui n'ont rien de musicales au sens traditionnel du terme. Ambiances de lecture, de repos, de contemplation, de méditation, autant de voies propices à la compréhension d'Emboe et à l'appréciation d'un disque hors des modes, voire du temps.
Ni concrètes, ni savantes, les dix-huit compositions (dix pour Colita De Rana plus huit bonus "Outlake") dressent le portrait d'une nature presque morte. Tout se passe en-deçà du conscient, dans le calme et l'humilité. Voilà un disque qui fait du bien à l'âme...


Sympa   14/20
par Arno Vice


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
233 invités et 3 membres
Zarathoustra
R.i.p Auckward
Poukram
Au hasard Balthazar
Sondages
Tu as le droit d'effectuer un seul voyage spatio-temporel, où est-ce que tu vas ?