Cocteau Twins

Treasure

Treasure

 Label :     4AD 
 Sortie :    jeudi 11 octobre 1984 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Cet album réalisé en 1984 est tout simplement parfait. Sorti chez 4AD (le même label que les Pixies ou Dead Can Dance), Treasure assure dorénavant la reconnaissance du public envers les Cocteau Twins. En effet, cet album est magnifié par le chant de Liz Frazer. La voix cette dernière s'envole littéralement vers les cieux, tandis que le jeu de guitare de Robin Guthrie est réellement splendide.
C'est simple: en écoutant Treasure, l'auditeur déconnecte de la réalité. Les nappes de guitare et/ou des claviers occupent l'espace sonore tandis le chant suave et délicat de Frazer permet, à qui veut y prêter une attention particulière, de s'évader.
Les 10 morceaux qui composent Treasure sont tous excellents, car chacun explore des terres et des atmosphères différentes et particulières. Ainsi, "Beatrix" est sombre et inquiétant du fait des nappes de clavier, alors que "Pandora for Cindy" est d'un calme sublime et relaxant. On retrouve également des riffs de guitare agressifs et convulsifs dans "Persephone". "Amelia" est quant à lui est réel bijou musical, joué par une guitare acoustique délicate et transcendé (encore une fois) par la voix magnifique de Liz Frazer.
Que dire de plus... C'est un album splendide de bout en bout... réalisé chez 4AD qui plus est... S'il faut ne posséder qu'un seul Cocteau, c'est celui-ci !


Excellent !   18/20
par X_Jpbowersock


 Moyenne 19.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 20 mars 2005 à 14 h 14

Quand j'ai découvert fin 80 cet album des Cocteau Twins, groupe emblématique de l'excellent label 4AD, j'ai été transportée dans un autre monde.

Grande fan de Cure, j'avais lu à l'époque une interview de Robert Smith qui trouvait cet album magique. Je me suis précipitée pour l'acheter et j'ai découvert un groupe hors du commun. La musique hors du temps, la voix angélique de Liz Frazer, on ne peut que succomber à la magie de cet album.
L'album débute avec "Ivo" où la voix de Liz Frazer excelle en pureté et en force. "Persephone" est pour moi un morceau quasi mystique, les voix se mêlent, douces puis puissantes.

C'est sûrement le meilleur album du groupe, à écouter tout en se laissant envoûter la voix féerique de la chanteuse.
Exceptionnel ! !   19/20



Posté le 19 août 2007 à 11 h 18

Quelle claque lorsque j'avais découvert ce groupe ! Eloigné des standards new-wave de l'époque (on a parlé d'Heavenly), on a parlé de musique d'anges et je suis d'accord avec ce concept... La voix d'Elisabeth Frazer prend toute son ampleur sur cet album mythique, sans doute le meilleur du groupe. J'ai eu la chance de les voir en concert et de voir ce petit bout de femme, qui ne regarde jamais le public en face, s'amuser avec les possibilités de sa voix... laisse sans voix justement ! Sur l'album, tous les titres se suivent comme un songe qui va de la rêverie pure à l'introspection, ils doivent être écoutés dans la pénombre pour se laisser transporter. Jamais les instruments ne passeront devant la voix (souvent doublée), ils sont là pour la porter de leur douceur et leur justesse. "Ivo" ouvre l'album avec une basse ronde, un son de guitare ciselé et une batterie qui martèle sans abuser, puis "Lorelei" et ses envolées magnifiques, "Béatrix" qui appelle à la douce rêverie,"Persephone" dont le son de guitare est déchirant, "Pandora" (ma préférée) à la double voix très marquée, "Amelia" avec sa guitare cristalline, "Aloysius" et son piano qui tente de se frayer une place, "Cicely" dans lesquels se répondent le synthé la basse et la guitare dans un tourbillon opaque,"Otterley" tout en apesanteur et enfin "Donimo" très symphonique comme pour annoncer la fin du voyage vers peut être un autre qui sait ? Que dire de la pochette et du choix des prénoms féminins ? C'est un tout remarquable, en adéquation avec la musique tout simplement.
J'éviterais les comparaisons avec d'autres formations musicales car rien ne ressemble aux Cocteau Twins. Je me demande même si je ne voudrais pas des chansons de cet album pour mon enterrement, pour connaître la sérénité de la découverte d'un lieu inconnu... Euh mais là je m'égare peut être... La note de 20 est rattachée à un adjectif qui convient à cet album. Celui ci pourrait sortir demain, il serait toujours d'actualité car le temps n'a pas de prise sur la beauté pure.
Intemporel ! ! !   20/20







Recherche avancée
En ligne
566 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans la série "C'est (devenu) trop chiant, ne me parlez plus d'eux!", vous désignez:


The Arcade Fire
Arctic Monkeys
Baby Shambles
Clap Your Hands Say Yeah !
Dionysos
I Am X
Interpol
Mogwai
Placebo
Radiohead