Lustmord

Carbon / Core

Carbon / Core

 Label :     Happy Pencil 
 Sortie :    2004 
 Format :  Album / CD   

Comment ce qui devait être à l'origine qu'une musique d'accompagnement pour un site d'animation (Happy Pencil) a-t-il pu se transformer en une heure de masse vrombissante évoquant le désert de glaces des "Montagnes Hallucinées" ou les glissements spatio-temporels de "Dans l'abîme du temps", seul l'inconscient torturé de Brian Williams, l'homme orchestre de Lustmord, saurait répondre.
En cinq pièces, Lustmord réaffirme son statut d'intouchable de la scène dark ambient. C'est noir, c'est puissant, c'est épais, mais ça n'a rien avoir avec le gringo de Jacques Vabre et ses flûtes en bois. L'obscurité y est maladive, les sons profonds explosent comme des soleils au milieu de nappes de vide et "Carbon / Core" est l'album idéal pour tester la qualité acoustique de matériel hi fi.
Je ne vois pas comment décrire "Beneath", "Born Of Cold Light", "The Conflict Of Symbols", "Immersion" et "Sublimation" autrement que par le sentiment de panique qu'instaure ces morceaux au plus profond de votre âme. À la fois tétanisant et envoûtant, Carbon / Core relève de l'expérience mystique et de la perception du divin.


Intemporel ! ! !   20/20
par Arno Vice


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
322 invités et 1 membre :
Poukram
Au hasard Balthazar
Sondages
On vient de te dire que le morceau que tu as encensé est l'œuvre du groupe que tu conchies le plus