The War On Drugs

Slave Ambient

Slave Ambient

 Label :     Secretly Canadian 
 Sortie :    mardi 16 août 2011 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Cet album des War On Drugs fait définitivement la paire avec celui de Kurt Vile, paru quelques mois plus tôt. Elevés à la même école que leur ex-guitariste (qui revient grattouiller en guest), les gus de WOD ont dans le sang le même art de la chanson folk-voix-de-branleur-et-guitares-atmosphériques que leur compère et ça s'entend dès les premières mesures de "Best Night". En somme, je n'aurai ici pas grand chose à dire que je n'aie déjà écrit chez Kurt Vile. Disons simplement que si Vile était le pendant acoustique de "l'indie-folk-éléctrique", WOD en est la face shoegaze. Nostalgie, encore et toujours (et de la même période pour les deux entités), mais ici avec une batterie plus présente, plus métronomique et régulière, avec les guitares sur-mixées afin d'obtenir cette brume électrique propre aux héritiers de My Bloody Valentine (l'effet est particulièrement frappant sur "Your Love Is Calling My Name"). Adam Granduciel, joli nom au passage, se la joue frontman à la Dylan avec sa voix étudiée pour imiter les annônements du Minnesotien le plus célèbre du monde. Encore une fois, on se berce au son de l'enveloppe protectrice de la production léchée et des guitares cristallines en cascade, et on laisse l'album se poursuivre tranquillement jusqu'à son achèvement. Si Slave Ambient est répétitif (comme peut l'être celui de Vile), c'est uniquement dans le bon sens du terme ; une constante rassurante, on sait où l'on va et tant mieux.
Je me répèterai encore en disant qu'on est loin d'une révolution du style. Le shoegaze, malgré l'absurdité de l'étiquette, ça reste souvent la même chose, le tout étant plus une affaire d'atmosphère que de song-writing. Et en terme d'atmosphère, Slave Ambient comme son nom l'indique s'en tire à merveille.


Bon   15/20
par X_Wazoo


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
179 invités et 1 membre :
Nelson
Au hasard Balthazar
Sondages
Les Pochettes de disques, elles vous font quel effet ?